Une occasion en or pour les Bleus

Voir le site Championnat du monde de handball - France 2017

RTX2YU8U
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-01-26T15:55:36.937Z, mis à jour 2017-01-26T15:55:46.170Z

Opposée à la surprenante Slovénie ce jeudi soir en demi-finale (21h sur TF1), l'équipe de France a toutes les cartes en main pour se rapprocher du sacre tant espéré.

Les handballeurs français ont une superbe opportunité de rallier la finale de "leur" Mondial face à une Slovénie qui ne semble pas en mesure de ruiner leurs plans.

Se souvenir de Rio...

En remportant une grosse bataille tactique et physique contre la Suède (33-30) mardi, dans l'enceinte du stade Pierre-Mauroy de Villeneuve d'Ascq, les Bleus ont-ils fait le plus dur ? A l'issue de la rencontre, l'entraîneur français Didier Dinart disait lui-même que "(ce quart de finale) était peut-être une finale avant la lettre". Tout est dans le "peut-être"... Le souvenir des Jeux de Rio, et la défaite inattendue en finale contre le Danemark (26-28), sont encore trop frais pour que la bande de Nikola Karabatic tombe dans le piège et pense une nouvelle fois que le plus dur est derrière eux.

France - Suède : voir la dernière minute du match en vidéo

La Slovénie ne fait pas peur

De là à penser que leur adversaire du soir, la Slovénie, représente un obstacle insurmontable sur la route qui doit mener la sélection tricolore sur la route d'un sixième titre mondial, il y a un pas que personne ne semble vouloir franchir. Trop de talent sépare les deux équipes et on vous fait fi de l'expérience. Qui plus est, sept victoires autoritaires en sept matches sont passées par là. Didier Dinart, dans son costume de coach qui lui sied à merveille, se chargera néanmoins de mettre en garde ses troupes comme il l'a fait devant la presse ce mercredi. "Même si je ne m'imaginais pas voir la Slovénie aller si loin, j'aurais dit attention à elle en début de compétition. C'est une équipe qui sait bien nous jouer avec sa culture du mouvement et de l'enchaînement" prévient-il.

La France est armée

Pour faire chavirer de bonheur le public de l'AccorHotels Arena, comme ils l'ont fait avec le public nantais et nordiste, l'équipe de France s'appuiera sur ses nouvelles armes. Deux, notamment, qui font un malheur depuis l'entame du tournoi en la personne de Kentin Mahé, meilleur buteur des Bleus (28 buts), et Ludovic Fabregas, auteur d'un sans-faute face aux Suédois (5/5). Mais la tâche des hommes de Veselin Vijovic serait bien trop simple si elle se limitait à contrôler ces deux artificiers. Pour atteindre leur première finale de Mondial et réaliser l'un des plus gros coups de l'histoire du sport slovène, ils devront mettre sous l'éteignoir la tour de contrôle Karabatic, plus altruiste (36 passes) lors de ce Mondial que buteur (22 buts), mais aussi Remili, Guigou, Porte ou encore Narcisse... On leur souhaite bien du courage