Dans l'actualité récente

Victorieuse face à l’Islande, la France file en quart de finale

Voir le site Championnat du monde de handball - France 2017

32403005766 8a0807b511 z
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-01-21T19:14:25.072Z, mis à jour 2017-01-21T19:14:26.392Z

Mal entrés dans leur 8e de finale, les Experts ont finalement fait parler leur maîtrise pour battre l'Islande. La France est en quart.

Dans un Stade Pierre-Mauroy à guichet fermé (28 010 spectateurs, un record) et une ambiance de feu, la France a battu l’Islande sur le score de 31 à 25 pour valider son ticket pour les quarts de finale. Les Experts enchaînent une sixième victoire consécutive dans son Championnat du Monde 2017.

Menée 3-0

On peut survoler la phase de groupes et tomber dès les matchs couperets qui signifient retour à la maison. Mais pas la France. Pourtant, les Coqs ont débuté fébrilement le huitième de finale face à l’Islande, encaissant trois buts sans trouver la mire de leur côté. Dans ce combat âpre, la solution est d’abord venue de la défense et c’est quand la France a resserré les boulons et retrouvé la mire en attaque qu’elle a logiquement repris l’ascendant sur le match, pour ne plus jamais le relâcher. A la mi-temps, les Tricolores ne menaient pourtant que 14 à 13 face à des Islandais ayant joué crânement leur chance en appuyant sur les doutes adverses

Coup d’accélérateur

Devant d’un souffle avant la pause, la France a beaucoup mieux débuté sa deuxième période, conclue sur le score de 17 à 12 au terme d’une implication et d’une concentration retrouvées. Elle a profité des pertes de balle des Islandais (14 contre 9) et d’une meilleure efficacité offensive sur l’ensemble de la rencontre (65 % contre 60). Grâce à la belle performance de Ludovic Fabregas (83 % de réussite, MVP du match) et à celle de Michael Guigou (6 buts, meilleur marqueur), les Coqs ont répondu présents malgré la pression, le jeune Montpelliérain de 20 ans plus particulièrement. Les Experts affronteront le vainqueur du match entre la Biélorussie et la Suède mardi prochain dans cette même salle

Surveiller les entames

Bien évidemment, la France devra porter son attention sur ses entames car les obstacles qui s’annoncent seront sans doute plus costauds : il ne faudrait pas que l’équipe paye cash une mauvaise entrée en matière dans les chocs suivants. Le rendez-vous est pris pour mardi prochain, à 19h, et, à en voir la ferveur qui animé le Stade Pierre-Mauroy au sortir du succès face à l’Islande, la fête ne mérite pas de se terminer trop vite.