Chase : 5 bonnes raisons de regarder la série

Voir le site Chase

Chase - Saison 1. Série créée en 2010. Avec : Amaury Nolasco, Cole Hauser, Kelli Giddish et Rose Rollins.
Par Anaïs ORIEUL|Ecrit pour TF1|2011-10-18T09:30:00.000Z, mis à jour 2011-10-18T15:07:12.000Z

Chase débarque sur TF1. Voici cinq bonnes raisons de se plonger dans la série.

Chase, c'est l'histoire d'Annie Frost, U.S Marshal du Texas, aussi déterminée que forte tête. Avec son équipe, elle traque les criminels sans répit. On craque pour cette série policière pleine de suspens. On vous donne même cinq raisons de la regarder :


Pour son personnage principal

Annie Frost est interprétée par Kelli Giddish, vue dans The Good Wife et New York Unité Spéciale. A la tête d'une unité spéciale de Marshals, cette belle blonde est une femme forte qui en a dans la tête. Mais plus que son caractére téméraire, Annie Frost cache aussi un lourd secret...


Pour le beau gosse, Jesse Metcalfe

Echappé de Desperate Housewives, Jesse Metcalfe a troqué sa tondeuse pour de l'action pure et dure. Et s'il n'apparaît plus torse nu à l'écran, le jardinier de Wysteria Lane n'en reste pas moins ultra sexy.


Pour Jerry Bruckheimer, le producteur du show

Attention, derrière Chase se cache un géant. Jerry Bruckheimer, producteur des Experts, de Pirates de Caraïbes mais aussi de la saga Benjamin Bates, a décidé de se pencher sur une équipe d'U.S Marshals. Carton annoncé ?


Pour son action pure et dure

L'unité spéciale d'Annie Frost, traque avec acharnement les plus gros criminels et fugitifs des Etats-Unis. Course poursuite, combats à mains nues et grosses cascades. Une série policière où l'adrénaline est reine.


Pour ses guest-stars

A l'affiche de Chase, on retrouve Kelli Giddish, Jesse Metcalfe, Cole Hauser mais aussi Amaury Nolasco alias Fernando Sucre dans Prison Break. Un casting de choix donc mais aussi des guest stars qui claquent. Robert Knepper, le très méchant T-Bag de Prison Break y a fait une apparition, tout comme Jennifer Morrison (Dr House) et Eric Mabius (Ugly Betty, The L Word).