Dans l'actualité récente

Clem : Raphaëlle Amar : « J’ai beaucoup appris en discutant avec Lucie Lucas »

Voir le site Clem

Charlotte et Clem
Par MYTF1|Ecrit pour TF1|2017-01-31T11:00:37.322Z, mis à jour 2017-01-31T11:00:37.322Z

Vous venez de découvrir le personnage de Charlotte, la belle-fille de Clem. En exclu, MYTF1 a rencontré la comédienne Raphaëlle Amar qui interprète le rôle de Charlotte et lui a posé plein de questions ! Découvrez vite son interview.

On vous a découvert cette semaine dans le rôle de Charlotte qui entraine Salomé à faire n’importe quoi. Quelle a été votre réaction en lisant le scénario et principalement sur le personnage de Charlotte ?
Lorsque j’ai lu le scénario et que j’ai lu que j’allais jouer la belle-fille de Clem, j’appréhendais un peu. Je me suis rendu compte que ce personnage avait un caractère fort, plein de valeurs mais aussi de surprises et de complexités en même temps. Charlotte a une carapace mais c’est aussi une adolescente touchante. En tout cas, c’est un beau rôle.

On découvre ce soir que vous êtes la fille de Stéphane, le nouvel amoureux de Clem. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que vous ne leur facilitez pas la vie. Comment s’est passé votre rencontre avec Lucie Lucas ?
J’ai rencontré Lucie avec le réalisateur pour faire une première lecture du scénario mais c’était une première rencontre rapide. Puis, la première fois sur le tournage, nous avons tourné la scène où Charlotte se confie à Clem.
Du coup, j’ai joué la scène où je pleure avec Lucie sans vraiment la connaitre. Peut-être aurait-on été plus à l’aise si nous l’avions tournée à la fin… En même temps, cela était très naturel.
Lucie est une personne très professionnelle, très gentille, géniale qui m’a beaucoup appris.

Yann Sundberg tient, quant à lui, le rôle de votre père. Le contact s’est-il fait facilement ? 
J’ai rencontré Yann lors de la scène avec Salomé où on se fait courser par des garçons. Il marchait dans la rue avec le réalisateur. Il vient me voir et me dit « Alors, c’est toi qui joue ma fille ».
On a tout de suite joué la scène où on se parle dans le café. J’ai passé de très bons moments avec lui comme avec Lucie.

Est-ce difficile de jouer un personnage de « peste » à votre âge ? Vous êtes-vous inspirée d’une situation que vous avez connue au lycée ?
J’ai interprété le rôle à ma manière mais pour trouver les émotions, je suis allée chercher dans mon passé. J’ai aussi regardé des séries pour m’inspirer.
Mais c’était vraiment un plaisir de jouer ce personnage. Un vrai rôle de composition, loin de mon caractère…

Derrière une apparence de forte tête, le personnage de Charlotte cache en réalité une souffrance. Comment avez-vous réussi à entrer dans la peau de ce personnage ? Quelles ont été vos inspirations ?
J’ai fait comme pour le rôle que j’ai eu dans « illusion mortelle » de la saison 12 d’Alice Nevers, j’essayais d’imaginer quelle serait ma réaction si cette même situation m’arrivait.

Sur le tournage, avez-vous reçu des conseils des autres comédiens ?
 J’ai eu des conseils au niveau placement sur le plateau de la part du réalisateur et des autres comédiens. Ils ont aussi renforcé mon bagage cinématographique.
J’ai surtout reçu un conseil précieux : rester humble. En discutant juste 15min avec Victoria, Lucie et le réalisateur, je pense avoir beaucoup appris pour progresser.

Quel a été ton parcours avant d’arriver dans la série Clem ?
J’ai commencé le théâtre à 6 ans, puis j’ai fait une école professionnelle où on apprend le chant, la danse et le théâtre.
J’ai ensuite été dans les cours de Thierry Amon où nous avons monté une comédie Musicale. J’y tenais le premier rôle de Cendrillon. Puis, j’ai eu des professeurs des cours Florent, en anglais puis j’ai fini par le conservatoire du 17ème à Paris.
J’ai ensuite tourné dans l’épisode d’Alice Never et j’ai rejoint la série Clem.

Avec qui vous êtes-vous particulièrement bien entendue ?
Avec Tess Boutmann qui joue Ethel, la copine de Dimitri, nous avons eu un coup de cœur amical dès le début. C’est une vraie bonne copine. Je me suis aussi bien entendue avec Rayane Bensetti qui a une vraie joie de vivre.
Nous avons aussi beaucoup ri avec Léa Lopez. Elle a une très bonne technique de jeu. Elle m’a un peu guidée aussi.

Quelles sont tes passions ?
Le cinéma, le théâtre, le chant, la danse et le sport. Mais j’aime vraiment beaucoup d’autres choses comme la photographie et l’art.

Quelles sont tes acteurs/actrices préférées ?
Pour les actrices, Meryl Streep, Angelina Jolie, Selena Gomez et Cate Blanchett.
Pour les acteurs, Morgan Freeman, Leonardo DiCaprio, Sylvester Stallone, Pierce Brosnan, Colin Firth.
Côté musique, Amy Winehouse, Nina Simone, Birdy, James Blunt. J’aime aussi beaucoup Laurent Voulzy. Mais j’écoute vraiment de tout !

Comment vivez-vous cette nouvelle notoriété avec le personnage de Charlotte qui a un sacré caractère ?
Déjà pendant le tournage, je recevais plein de messages, des photos… C’est une vague qui arrive d’un coup ! J’ai plus de 10 000 followers. C’est un autre monde ! 
On commence à me reconnaître dans la rue et même à me demander des autographes.
Par contre, parfois, certaines personnes reviennent vers moi depuis que je commence à être un peu connue. C’est beaucoup moins sincère.
Il ne faut pas oublier que Charlotte est un rôle et que je ne suis pas comme Charlotte.
Mais je reçois de très gentils messages aussi des fans. Ça fait vraiment plaisir. Merci :)     

L'épisode "Ma belle-mère s'appelle Clem"