Interview de Carole Richert : "Marie-France m'a beaucoup appris !"

Voir le site Clem

Marie-France
Par Jency JEYARATNAM |Ecrit pour TF1|2015-02-24T13:47:00.000Z, mis à jour 2015-02-24T13:53:05.000Z

Personnage emblématique de "Clem", Marie-France va, une fois de plus, surprendre tout le monde. Elle devra faire face à un événement inattendu. Sa joie de vivre et son énergie vont être mises à rude épreuve. Pour son interprète, Carole Richert, cette cinquième saison est celle du renouveau !

Dans l'épisode «Comment lui dire adieu ?», focus sur la famille Brimont...
Cette saison est riche en péripéties et chaque personnage a son moment. Les scénaristes m'ont appelée pour me prévenir des rebondissements, cette cinquième saison est presque celle de la renaissance pour la série ! Pascal Fontanille et Emmanuelle Rey-Magnan sont formidables ! Ils arrivent à écrire cinq scénarios en un temps record. Les émotions sont au rendez-vous et le rôle de Marie-France ainsi que celui de Michel ressortent plus. Le destin de ce couple va être bousculé...

Et Marie-France se révèle très courageuse !
Ça ne m'étonne pas d'elle ! Elle a tellement d'énergie et une foi si forte. Elle prouvera qu'elle est capable de faire face et de prendre les choses en main, contrairement à ce que l'on pourrait penser. Sa famille est son moteur et, pour elle, Marie-France est capable de tout !


Est-ce qu'il y a du Marie-France en vous ?
Je me sers autant de mes personnages qu'ils se servent de moi ! Marie-France m'a beaucoup appris ! Dans sa façon de réagir, c'est une femme honnête. Elle peut être excessive certes, mais pleine d'amour. Elle donne tellement à ses proches. Nous partageons ce côté maternel. J'espère avoir la même énergie positive et sa générosité !

Quel rapport entretenez-vous avec Jean Dell, votre mari dans la fiction ?
Jean Dell a un sens de la répartie assez exceptionnel ! Jouer avec lui vient naturellement. Nous formons un couple qui fonctionne bien. Cela me plaît car leur histoire est crédible.


Sur le plateau, quelle est l'ambiance entre comédiens ?
Chaque jour de tournage se passe à merveille. Dès que les Brimont débarquent, il se passe quelque chose, peut-être grâce au personnage de Marie-France et à son énergie. Je n'ai pas beaucoup tourné avec les nouveaux acteurs, à savoir Rayane Bensetti et Philippe Lellouche, mais nous nous sommes retrouvés sur ce fameux décor de la grande réunion familiale qui réunit tous les comédiens. Le dernier épisode est fantastique pour cela !


Avec «Clem», avez-vous conscience de toucher un public très large ?
Aujourd'hui, il n'est pas facile de s'adresser à la jeune génération, notamment à travers la fiction française. Avec Clem, cela devient possible ! Je le vois avec mes enfants, ils ont été bercés par la série. Maintenant, leurs amis m'identifient à Marie-France, j'adore ! Clem est devenue un phénomène.


Entre vos tournages et votre vie de famille, avez-vous une organisation particulière ?
L'organisation change au quotidien. J'ai le privilège d'être à la fois mère au foyer et comédienne. Lorsque je tourne, la logistique est plus compliquée car je pars toute la semaine. Mais les enfants savent qu'il y a des périodes d'absence. En contrepartie, quand je ne travaille pas, je suis complètement présente. Il n'y a pas de place pour la routine !


Quels sont vos projets ?
La sortie d'une nouvelle série, Crimes et botanique sur France 3. J'y forme un duo avec Annie Grégorio. Nous interprétons des jardinières qui, à chaque nouveau client, se retrouvent à mener l'enquête sur des crimes...