Victoria Abril interprète Caroline dans Clem

Voir le site Clem

Clem
Par Aurélie Binoist|Ecrit pour TF1|2010-02-04T15:23:00.000Z, mis à jour 2010-02-04T15:23:00.000Z
ClemVictoria Abril interprète Caroline, une mère de famille aimante dont la vie est bouleversée par la grossesse précoce de sa fille adolescente, Clem. L'actrice évoque son attachement à ce personnage tendre et volontaire...

Comment avez-vous entendu parler de ce projet ?
Il y a plusieurs années, j'ai failli travailler avec Joyce Buñuel sur un film qui n'a malheureusement jamais abouti. Avant de commencer le tournage de Clem, Joyce est venue me présenter ce projet très naturellement... et j'ai immédiatement été séduite. J'ai trouvé le scénario très bien écrit et dialogué. Il présentait un bel équilibre entre les différents personnages. Certes, il raconte le difficile parcours d'une adolescente enceinte mais il laisse également une belle place aux autres membres de sa famille et à leurs sentiments. Je sais que les scénaristes, une femme et un homme, ont écrit à quatre mains. Je pense que cette mixité explique la justesse dans la description de tous les personnages, notamment des parents. Cette famille est très attachante.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre personnage ?
Caroline est une épouse heureuse et une mère au foyer aimante. Après la naissance de sa deuxième fille, une dizaine d'années plus tôt, elle a décidé d'arrêter de travailler pour pouvoir se consacrer entièrement à ses enfants. Mais ses filles ont grandi et elle éprouve le désir de reprendre sa vie professionnelle, en dépit des fortes réticences de Jean-Paul, son mari. D'une nature plutôt conciliante, Caroline a du caractère et ne compte pas se laisser dicter sa conduite par son époux, ce qui suscite quelques querelles dans leur couple. Un peu préoccupée, elle ne s'aperçoit pas de la grossesse de sa fille. Elle va pourtant devoir rapidement faire face à cet événement inattendu...
Mère de deux garçons, vous n'avez jamais connu ce genre de préoccupation...
Effectivement, je n'y ai jamais été confronté. Mais Caroline a un tempérament assez proche du mien. Elle est ouverte, compréhensive, discute et négocie énormément dans sa famille. Très complice avec ses filles, notamment son aînée, elle conserve malgré tout son rôle de mère. Tout au long du film, ses réactions m'ont semblé naturelles. Je ne peux pas en être certaine, mais je pense vraiment que j'aurais agi exactement comme elle à sa place.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées ?
Aucune. C'était un tournage intensif, comme souvent à la télévision, mais la réalisatrice, Joyce Buñuel, a constamment insufflé une belle énergie sur le plateau, une qualité essentielle pour une comédie. Et j'ai su dès la première lecture avec les autres comédiens que tout se passerait bien. L'entente a été immédiate avec ma jeune partenaire, Lucie Lucas. D'ailleurs, je n'ai pas pu m'empêcher de lui donner quelques astuces pendant le tournage... J'ai aussi un peu joué la maman poule avec les autres jeunes acteurs du film !

Qu'en était-il de votre collaboration avec Jérôme Anger, votre mari dans la fiction ?
Sur ce tournage, j'ai eu beaucoup de fous rires, notamment avec lui ! Je le considère d'ailleurs comme un «athlète du rire». Il a toutes les caractéristiques d'un acteur de comédie : l'aisance, le rythme... Pourtant, les rapports entre Caroline et son mari dans la fiction ne sont pas au beau fixe ! C'est justement lors de ces scènes de disputes, très intenses nerveusement, que l'on rit le plus souvent.

Avez-vous d'autres projets ?
Je viens de commencer à Madrid la préparation de mon prochain spectacle musical : Interlocal. J'ai choisi ce titre car mon travail me fait beaucoup voyager. Toutes les chansons sont inspirées de mes différents carnets de voyages, accumulés au fil du temps et emprunts de nostalgie. Je me considère comme une nomade depuis plus de 30 ans ! Je devrais également tourner prochainement un film au Vénézuela intitulé Une heure de moins aux Canaries. Et j'espère sincèrement pouvoir lire la suite des aventures de Clem et de sa famille rapidement !