Dans l'actualité récente

Afrique du Sud : Pourquoi Habana va dépasser Lomu samedi ? 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

Habana
Par Yoann Palej|Ecrit pour TF1|2015-10-16T16:50:45.632Z, mis à jour 2015-10-16T16:50:45.632Z

Il ne manque qu’un seul essai à Bryan Habana pour devenir le meilleur marqueur de l’histoire de la Coupe du Monde, et détrôner ainsi Jonah Lomu. On vous explique pourquoi le Sud-Africain va dépasser le Néo-Zélandais, samedi face au pays de Galles.

Parce qu’il suffit de n’en marquer qu'un seul 

Ok, vous me direz, c’est logique et c’est même mathématique, je vous l’accorde. Mais encore faut-il marquer ce 16eme essai pour dépasser le mythique Jonah Lomu… et ce n’est pas encore fait. N’oublions pas que l’Afrique du Sud va affronter le pays de Galles samedi à Twickenham, une équipe qui n’a rien d’un sparring-partner. Quand on domine l’Angleterre dans son jardin et que l’on embête les Australiens à ce point, c’est que l’on est un peu plus qu’une bonne équipe. Avec 87 % de plaquages réussis, le XV du Poireau impressionne par sa régularité défensive mais en face, les Springboks ont fait forte impression. Et Bryan Habana avec. Sur les 23 essais marqués par son équipe, l’ailier du RCT a été 5 fois à la conclusion, soit pratiquement ¼ du total. Impressionnant ! On voit mal le Sud-Africain manquer la dernière marche qui l’emmènerait vers les sommets du rugby mondial. 


Parce qu’il veut terminer meilleur marqueur du Mondial 

Avec 114 sélections et 64 essais au compteur (seul le Japonais Daisuke Ohata fait mieux avec 69 essais), dont 15 en Coupe du Monde depuis 2007, Bryan Habana est déjà une légende du rugby sud-africain. A priori, il devrait encore terminer meilleur marqueur de cette Coupe du Monde 2015 à moins que l’Australien Drew Mitchell, son coéquipier au RCT qui cumule déjà 12 essais, ne lui joue un mauvais tour et enquille les essais jusqu’en finale. Quoiqu’il en soit, si les Springboks vont au bout, ce sera aussi parce que Bryan Habana a retrouvé son meilleur niveau après quelques passages à vide du côté de Toulon. En 2007, lorsqu’il avait inscrit 8 essais, l’Afrique du Sud avait remporté le titre suprême. On imagine que le staff, les joueurs et les supporters sud-africains s’en souviennent plus que bien… 


Parce qu’il a l’humilité et le charisme d’un grand

Tout Bryan Habana qu’il est, l’ailier des Boks n’a jamais fanfaronné en marquant des essais. Spectaculaire oui mais pas irrespectueux vis-à-vis de ses adversaires. Même quand il inscrit trois essais en 19 minutes face aux USA, le Toulonnais reste toujours droit dans ses crampons. Et c’est la même chose quand ce dernier évoque le record de Jonah Lomu. Oui, il veut le battre mais non, cela n’effacera pas le joueur qu’était le Néo-Zélandais. « Je ne pense pas pouvoir être comparé à Jonah Lomu, a-t-il expliqué. Cela ne lui avait pris que deux Coupes du monde pour établir ce record. » Habana dit vrai : Jonah Lomu avait inscrit 15 essais lors des Mondiaux 1995 (7) et 1999 (8). « J'ai un énorme respect pour lui, non seulement pour le joueur qu'il était, mais surtout pour la personne, ajoute Habana. Il a surmonté beaucoup de difficultés avec beaucoup d'humilité sur et en dehors des terrains. Il restera comme l'une des légendes de ce jeu. » On pourrait en dire autant d’un certain ailier sud-africain.