All-Blacks : Julian Savea, un super Jonah Lomu 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

Rugby - Coupe du monde 2015 - Triplé de Savea - Nouvelle-Zélande - France
Par Raphaël BLOCH|Ecrit pour TF1|2015-10-18T11:55:47.180Z, mis à jour 2015-10-18T12:03:07.505Z

Monstrueux à chaque prise de balle, le 3/4 aile des All-Blacks est l'un des phénomènes du Mondial. Déjà auteur de huit essais depuis le début de la compétition, le bulldozer de 25 ans n'est pas sans rappeler un certain Jonah Lomu, en plus fort.

Après l'"autobus", voici venu le "bulldozer". Inarrêtable depuis le début de la Coupe du monde, le 3/4 aile de la Nouvelle-Zélande Julian Savea enchaîne les bonnes performances, renversant, comme Jonah Lomu en son temps, tous les défenseurs. Samedi soir, le bulldozer de 25 ans, redoutable technicien aux statistiques stratosphériques, a martyrisé les joueurs français lors de l'écrasante victoire (62-13) des champions du monde en titre, en quart de finale de la Coupe du monde à Cardiff.

Revoyez les meilleurs moments de la défaite des Bleus face aux All-Blacks (13-62) :



Une puissance renversante

Comme Jonah Lomu (1m96, 119 kilos), l'ailier Julian Savea affiche un physique de puncheur, très difficile à stopper quand il arrive à pleine vitesse. Avec ses 106 kilos (1m92), le joueur des Hurricanes est une tornade qui balaie ses adversaires directs, comme hier soir sur son deuxième essai (38e) face aux Bleus, où le joueur, bien lancé sur le côté gauche, a raffuté Noa Nakaitaci, avant de passer en force sur Scott Spedding et Rabah Slimani.



Ingérable pour l'adversaire

Comme Jonah Lomu, Julian Savea, très compact et explosif ballon en mains, est un fléau pour les défenses qui doivent mobiliser plusieurs joueurs pour l'arrêter. Véloce et masif, Julian Savea projette ses adversaires au contact, les laissant sur place, et créé des espaces pour les All-Blacks grâce à une technique hors pair. Rares sont les joueurs à pouvoir résister à deux, trois, voire quatre plaquages. L'héritier de Jonah Lomu est un de ces joueurs, la technique en plus.

Le premier essai de Jonah Lomu lors de la demi-finale de la Coupe du monde 1999, contre l'équipe de France, victorieuse 43-31 à Twickenham :

 

Quand l'élève dépasse le maître

Plus fort que les 37 essais de Jonah Lomu, Julian Savea affiche déjà 38 essais en sélection. Une performance d'autant plus remarquable que le joueur de 25 ans n'a disputé que 39 matches avec les Blacks, contre 63 pour l'ancienne légende du rugby néozélandais. 



8 essais : record égalé

Avec son triplé (29e, 38e et 59e) samedi soir au Millennium Stadium de cardiff face aux Bleus, Julian Savea a rejoint Jonah Lomu (édition 1999) et Bryan Habana (édition 2007) en tête des marqueurs d'essais (8) sur une seule Coupe du monde. L'ailier All-Blacks aura l'occasion, lors des demi-finales le week-end prochain contre l'Afrique du Sud de Bryan Habana, de tenter de battre ce record.