Australie : Ce que nous apprend la compo face à l'Argentine 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

Coupe du monde de Rugby 2015 - Highlights - Australie : le Best of
Par Lucile ALARD|Ecrit pour TF1|2015-10-23T15:28:10.129Z, mis à jour 2015-10-23T15:43:58.291Z

Les retours de Folau et Pocock, la confiance de Cheika à ses joueurs, voici ce que nous apprend le XV australien retenu pour la demi-finale face à l'Argentine.

Pocock et Folau sont aptes

Le feuilleton a duré toute la semaine. David Pocock et Israel Folau seraient-ils suffisamment remis de leur blessure pour jouer la demi-finale de l'Australie face à l'Argentine ? Le sélectionneur a donné des bonnes nouvelles jour après jour tout en réservant sa décision à vendredi. C'est finalement avec son troisième ligne et son arrière que les Wallabies affronteront les Pumas. Ces deux retours sont une excellente nouvelle pour l'équipe entraînée par Michael Cheika.

Revoir le succès de l'Australie en quart de finale face à l'Ecosse: 



Slipper retrouve des galons de titulaire

Pas remis à temps d'une blessure au coude, Scott Sio sera le seul absent de la demi-finale côté australien. Son absence profite à James Slipper. A 26 ans seulement, ses 72 capes en font un des joueurs les plus expérimentés du groupe au niveau international. Il était titulaire au poste lors de la Coupe du Monde en Nouvelle-Zélande. Et son sélectionneur a toute confiance en lui : « James a frappé à la porte des titulaires grâce à ses performances quand il est entré en jeu. Je sais qu'il va prendre ce match à bras le corps. »


Cheika fait confiance à ses joueurs

Qu'importe la victoire étriquée en quart de finale, Cheika a décidé de faire confiance à son groupe et à ses joueurs. Aucun changement, hormis ceux dictés pas les blessures ou les retours de blessure. Une continuité qui se comprend étant donné la qualité du jeu produit par les Wallabies depuis le début de la compétition. Le sélectionneur aurait pu se laisser tenter par des réajustements après le succès difficile face à l'Ecosse. Il ne l'a pas fait. Difficile de lui donner tort.


Hooper est définitivement un précoce

Le troisième ligne australien est un modèle de précocité. A seulement 23 ans, il va étrenner dimanche sa 50e cape sous la maillot des Wallabies. Ne cherchez pas, aucun joueur australien n'avait joué autant pour son pays aussi jeune. Privé du choc face au pays de Galles en phase de poules en raison d'une suspension, il croque à pleine dent dans sa première Coupe du Monde. Sa première sélection date... de 2012.

en savoir plus : Match Argentine Australie