Australie : les Wallabies dans leur bulle 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

error
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2015-10-01T15:56:21.533Z, mis à jour 2015-10-01T15:56:39.918Z

Michael Cheika et ses joueurs sont impatients d'en découdre face à l'Angleterre samedi, mais le sélectionneur australien évite soigneusement de mettre de l'huile sur le feu.

Revoir la victoire de l'Australie face aux Fidji :

Se détacher de l'événement

Alors que la tension monte à vitesse grand V de l'autre côté de la Manche avant le match entre l’Angleterre et l’Australie samedi, à Twickenham (21 heures), les Australiens essayent de se décharger de toute la pression inhérente à ce rendez-vous. Le mot d'ordre est simple pour les Wallabies : la rencontre entre les deux favoris du groupe A est importante mais surtout pour les Anglais. Et pas question pour eux de tomber dans le piège des médias britanniques obnubilés par une possible élimination du Quinze de la Rose.



"L'Angleterre, ce n'est pas mon problème"

C'est sur ce mode que le sélectionneur Michael Cheika est parvenu, grâce à une bonne dose de diplomatie, à éviter de nombreux plaquages en conférence de presse mardi dernier. Comme on pouvait s’y attendre, plusieurs médias ont notamment cherché à savoir si, selon lui, une élimination précoce de la nation-hôte aurait un impact négatif sur la compétition, ou si son équipe aurait aussi opté pour la pénaltouche comme les Anglais samedi. À chaque fois, Cheika est parvenu à s’en sortir avec une pirouette. Ainsi, interrogé au sujet d’une potentielle élimination de l’Angleterre, il s'est contenté d’un : "Ce n’est pas mon problème, désolé. Je ne suis pas organisateur de l’épreuve. Je ne m’occupe pas de l’Angleterre. Je ne suis qu’un simple sélectionneur de l’Australie et je sais ce qui a un impact sur nous et ce qui n’en a pas."


Les cadres de retour

Si les Australiens ont beau jeu de faire comme si, difficile néanmoins de ne pas se faire rattraper par l'événement. La présence en nombre des médias ce jeudi pour l'annonce du quinze amené à affronter les Anglais était là pour leur rappeler. La composition, justement, de la formation concoctée par Cheika montre comme une évidence que l'enjeu devrait dépasser le jeu ce samedi. Après avoir laissé souffler ses cadres pour le match contre l'Uruguay, le sélectionneur australien alignera son équipe type. Celle-là même qui avait assuré la victoire cet été dans le Four Nations. Un Michael Cheika qui s'est voulu rassurant sur l'état de ses troupes :"Nous avons travaillé dur chaque jour cette semaine pour améliorer notre jeu avant d'affronter l'Angleterre samedi. Je crois que ce groupe est prêt à s'améliorer pour atteindre le niveau nécessaire pour rivaliser avec l'Angleterre, car nous savons que ça va être un défi très difficile".

Durant toute la Coupe du monde, retrouvez le guide de la compétition TF1 et le rugby mix : les meilleurs moments vidéos de toutes les Coupes du monde. Pour tout savoir de l’actualité de la Coupe du monde, abonnez-vous à la Newsletter TF1.

en savoir plus : Denis Brogniart, Christian Jeanpierre