Dans l'actualité récente

Le Bleu du Jour - Mathieu Bastareaud, colosse fragile 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

Mathieu Bastareaud à l'attaque
Par Thomas Audebert|Ecrit pour TF1|2015-09-30T16:13:07.377Z, mis à jour 2015-10-07T12:46:27.001Z

Taulier à Toulon, taulier chez les Bleus, Mathieu Bastareaud joue cette Coupe du monde dans la peau d'un titulaire après être revenu de très loin. Jamais satisfait de lui-même, le Francilien d'origine est un joueur atypique.

>CLIQUEZ ICI POUR RETROUVER TOUS LES PORTRAITS DES BLEUS<

Mathieu Bastareaud

Né le 17 septembre 1988 à Créteil (94)

1,83 m, 120 kg


Revivez France-Italie, le premier match de Mathieu Bastareaud dans ce Mondial :



Sa carrière en club

Pur produit de la formation du Racing Club de Massy, Mathieu Bastareaud y fait ses gammes au sein de l'école de rugby jusqu'à ses 19 ans. En 2007, il rejoint le Stade Français où il se fait rapidement remarquer pour sa faculté à percer les défenses grâce à sa pointe de vitesse et sa puissance. Dès sa première saison, au sein d'un effectif qui vient de remporter le Top 14, il profite de la Coupe du monde en France pour gagner du temps de jeu et s'imposer peu à peu au sein du groupe. D'abord révélation et grand espoir du Stade Français, les blessures l'écartent progressivement du club parisien. Il rejoint alors le RC Toulon en 2011. Sous la houlette de Bernard Laporte, Bastareaud se refait une santé, retrouve son meilleur niveau et surtout enrichit son palmarès. Après une finale de Challenge européen en 2012, il remporte trois Coupes d'Europe consécutives entre 2013 et 2015 et met la main sur son premier bouclier de Brennus en 2014.


Sa vie en Bleu

En 2007, avant même d'avoir débuté en Top 14, Bernard Laporte le sollicite pendant la préparation du XV de France à la Coupe du monde. Non sélectionné, il fait sa première apparition en Bleu à l'hiver 2009 pendant le tournoi des Six Nations. Rappelé en juin pour la tournée estivale en Nouvelle Zélande, l'expérience tourne mal. Affirmant avoir été agressé dans la rue, ce qu'il finira par démentir, il manque de créer un incident diplomatique. Très touché par cette polémique, Mathieu Bastareaud perd son rugby et son goût du jeu. Il participe malgré tout au Grand Chelem de 2010. Il disparait ensuite du groupe France pendant 3 ans. Il fait son retour lors du tournoi 2013 où son impact et sa puissance font merveilles dans une équipe de France construite pour le combat. Revenu à son meilleur niveau, il obtient la confiance de Philippe Saint André et devient l'un des joueurs cadres du XV de France. Titulaire d'entrée face à l'Italie pour la Coupe du monde 2015, il est laissé au repos face à la Roumanie avant de revenir face au Canada.


Ses qualités

Dans ce XV de France, Mathieu Bastareaud a les qualités naturelles pour s'imposer. Avec ses 120 kg, il possède un gabarit et une puissance redoutable pour percer les défenses mais également pour plaquer. Face à l'Italie, il a réussi la totalité de ses plaquages, et 14 ballons portés. A l'aise dans ce rôle de Bulldozer, Mathieu Bastareaud est un poison pour les défenses adverses qui se cassent les dents pour l'arrêter. Son surnom "Bastarocket" est là pour le prouver, lorsqu'il passe, il débarrasse.


>CLIQUEZ ICI POUR RETROUVER TOUS LES PORTRAITS DES BLEUS<

en savoir plus : Bernard Laporte, Denis Brogniart, Christian Jeanpierre