Burger, les Bleus, Burgess : Les 5 infos à retenir de la journée 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

AngleterreFidji
Par Lucile ALARD|Ecrit pour TF1|2015-10-08T18:45:28.760Z, mis à jour 2015-10-08T18:45:28.760Z

Le XV de France prêt à en découdre trois jours avant son choc face aux Irlandais, Burger qui prend sa retraite, Burgess qui ne renonce pas à sa carrière avec le XV de la Rose. Voici les 5 infos à retenir de la journée.

Revoir le résumé de Namibie - Géorgie



1. Jacques Burger met un terme à sa carrière internationale 

Un dernier KO contre la Géorgie et Jacques Burger a tiré sa révérence sur la scène internationale. Le capitaine emblématique de la Namibie a annoncé sur les réseaux sociaux qu'il ne porterait plus le maillot de son pays. Sorti dès la 10e minute face à la Géorgie, le troisième ligne ne participera pas au dernier match de son équipe face à l'Argentine, dimanche, en raison d'une commotion cérébrale. Le joueur des Saracens a participé à trois Coupes du Monde au cours de sa carrière et compte 36 sélections. 



2. Les Bleus prêts au combat 

Le XV de France se prépare activement pour le choc de la poule D face à l'Irlande dimanche. Le pilier Vincent Debaty (cuisse) s'entraîne toujours à part. Un match aux allures de finale qui déterminera laquelle des deux équipes finira en tête du groupe D. En conférence de presse, les Français ont commencé à resserrer les rangs. "Comme vous le répétez depuis quelques temps l’Irlande est favorite, vous faites le choix que vous voulez mais je vous conseille de mettre un billet sur la France," a ainsi ironisé Eddy Ben Arous. Quant à Louis Picamoles, il a annoncé la couleur : "Nous avons envie de terminer premier de cette poule." 

 


3. Burgess flanker ? 

C'est sûrement le joueur le plus controversé d'Angleterre. L'ancien treiziste, Sam Burgess, a subi les critiques de la presse anglaise au cours de cette Coupe du Monde. Poussé à renouer avec le XIII, le joueur ne semble pas prêt de renoncer au XV si l'on en croit les propos de son entraîneur dans les colonnes du Times. Mais pas au poste que lui a confié Stuart Lancaster lors de la Coupe du Monde. Burgess se voit davantage en flanker, son poste en club, plutôt qu'en centre si l'on en croit Mike Ford : "Il n'y a pas de débat sur son poste à Bath. Et nous en reparlerons quand viendra sa prochaine sélection car son but doit d'être un vrai n°6. Sam veut continuer à jouer avec nous et pense déjà à la prochaine Coupe du monde. Et il sait qu'il est un flanker." 



4. Trois changements pour les Australiens, six pour les Gallois 

Dans ce qui sera l'un des chocs du week-end, le pays de Galles a décidé de faire tourner davantage que l'Australie. Warren Gatland a décidé de procéder à six changements, notamment celui de Dan Lydiate, préservé pour une blessure à l'œil. Devant, les deux piliers Charteris et Tipuric débuteront en lieu et place de Francis et Jenkins. Côté australien, Drew Mitchell sera dans le XV de départ alors que Dean Mumm remplace Rob Simmons et que Sean McMahon supplée Michael Hooper, suspendu une semaine. 


5. Accusé de morsure, Malherbe blanchi 

Une photo, repérée par la presse anglaise, a circulé sur les réseaux sociaux montrant Frans Malherbe apparemment en train de mordre un adversaire. Le joueur sud-africain a été blanchi de cette accusation par le World Rugby. "Le commissaire indépendant Peter Larter est convaincu qu'aucune morsure n'a eu lieu durant le match de Coupe du monde de la poule B entre l'Afrique du Sud et les Etats-Unis," explique le communiqué du World Rugby. 


en savoir plus : Match France Irlande