La conquête Irlandaise, la défense Australienne, la réaction Samoane : les tops du week-end 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

error
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2015-10-12T13:25:52.454Z, mis à jour 2015-10-12T13:25:52.454Z

Des Irlandais surpuissants contre la France, des Australiens accrocheurs face aux Gallois et des Samoans enfin à la hauteur de leur réputation à deux doigts d’éliminer l’Ecosse. Les tops du week-end.

L’Irlande impressionne les observateurs 

Opposé à la France dans la finale du groupe D, on pensait voir les Irlandais souffrir devant face à leur bête noire en Coupe du Monde. Il n’en a rien été. Omniprésents dans les rucks, supérieurs en touche et même dominateur en mêlée, supposé point fort des Bleus, les Joueurs du trèfle n’ont laissé aucune chance aux Français. Si les Irlandais restaient sur deux victoires dans le Six Nations, on attendait une confirmation en Coupe du Monde. On a vu, les hommes de Joe Schmidt sont désormais de solides prétendants au titre. 

France-Irlande, le résumé


Les Australiens sortent les barbelés 

Réduits à treize pendant près de dix minutes entre la 60ème et la 70ème minute de leur match contre le Pays de Galles après les exclusions successives de Genia et Mumm, les Wallabies ont réussi un exploit considérable en préservant leur avance au score. Acculés sur leur ligne, ils n’ont pas concédé le moindre point au prix d’un effort défensif héroïque et ont même tué le match une fois revenu au complet par une pénalité à la 72ème. Un exploit incroyable qui leur permet d’éviter un quart de finale explosif contre l’Afrique du Sud. 

Australie-Pays de Galles, le résumé


Les Samoans enflamment St James Park 

Apathiques depuis le début de la compétition, les Iliens ont finalement retrouvé leur rugby contre l’Ecosse. Ultra-dominateurs en première mi-temps avec un jeu débridé et spectaculaire, ils ont étouffé le XV du Chardon, marquant trois essais en 20 minutes. Sous l’éteignoir, les Ecossais ne s’en sortis que grâce à quelques approximations Samoanes en seconde période et un arbitrage parfois complaisant. De leur côté, les Samoans quittent la compétition avec des regrets tant le potentiel entrevu samedi aurait pu leur permettre d’espérer une place en quart de finale. 

La faute polémique de Ryan Wilson


Les Georgiens valident leur billet pour le Japon 

Difficile vainqueur de la Namibie 17-16, l’équipe du Caucase a terminé sa Coupe du Monde sur les rotules mais avec une intense satisfaction. Avec deux victoires au compteur, une première en Coupe du Monde, les Lelos ont assuré la troisième place de la poule C et ainsi assuré leur place pour la prochaine édition disputée au Japon. Une belle récompense pour Mamuka Gorgodze et ses hommes.

Géorgie-Namibie : l'essai de Gorgodze