Coupe du Monde de rugby : Gorgodze, M.Brown et Sonny Bill Williams en tête des statistiques 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

RTS20X4
Par Yoann Palej|Ecrit pour TF1|2015-09-22T13:55:28.199Z, mis à jour 2015-09-22T14:17:36.395Z

Lundi, le site officiel de la Coupe du Monde de rugby 2015 a publié quelques statistiques intéressantes à l’issue des trois premiers jours de compétition. Les hommes à l’honneur se nomment Mamuka Gorgodze, Mike Brown et Sonny Bill Williams.

Loin de nous l’idée de rentrer dans le cliché courant du Géorgien qui ne sait que plaquer ou du Néo-Zélandais qui aime jouer après contact mais force est de constater que les statistiques ne mentent pas. Après trois jours de compétition, les chiffres publiés par le site officiel de la Coupe du Monde 2015 ne laissent pas de place à interprétation. 

Les plus gros plaqueurs : La Géorgie toute en puissance !

Après huit matchs disputés depuis vendredi, les plus gros plaqueurs sont identifiés. Sans surprise, ce sont les joueurs de la Géorgie qui trustent le podium. D’après les statistiques diffusées lundi par la RWC 2015, Mamuka Gorgodze, le troisième ligne du RCT, a plaqué à tout va. 24 plaquages face aux Tonga, le capitaine des Lelos a offert un véritable récital à l’image d’un pack géorgien qui a brillé de mille feux. Même s'ils ont passé leur match à défendre, les Géorgiens l'ont bien fait. 197 plaquages distribués et un magnifique taux de réussite (92%). On retrouve d’ailleurs dans la hiérarchie des meilleurs plaqueurs le deuxième ligne de Tarbes, Giorgi Nemsadze (23) et le troisième ligne de Clermont, Viktor Kolelishvili (21). Ensuite viennent se greffer l’Irlandais Iain Henderson (19) et le capitaine du Japon, Michael Leitch (17). 

Cliquez sur l'image pour voir l'essai de Gorgodze 


Tonga Georgie résumé

Les plus gros perforateurs : L’Anglais M.Brown loin devant, Spedding placé

Il suffit de jeter un œil au résumé de la rencontre d’ouverture entre l’Angleterre et les Fidji pour comprendre. Mike Brown, l’arrière du XV de la Rose, a été le joueur qui a parcouru le plus de mètres ballon en main depuis le début de la compétition. Le joueur des Harlequins, surnommé « Brown Sugar » au lendemain de son doublé contre les Iliens, affiche un total de 191 mètres parcourus sur un seul match. Une statistique impressionnante qui le place bien loin devant les autres. L’Irlandais Rob Kearney (148), le Canadien « DTH » van der Merwe (141m), et l’ailier du pays de Galles, Hallam Amos (108m). Cocorico enfin puisque c’est l’arrière du XV de France, Scott Spedding, qui complète ce Top 5 avec 106 mètres effectués avec le cuir en main. 

Cliquez sur l'image pour revoir le grand format de France-Italie


error

Les plus habiles ballon en main : On n’y voit que des Blacks ! 

Réputés pour leur qualité technique ballon en main, les All Blacks n’ont pas tardé à confirmer leur atout numéro 1. Face à l’Argentine, les Néo-Zélandais ont souffert pendant presque une heure pour mettre leur jeu en place. Mais l’entrée de Sonny Bill Williams a tout changé. La preuve, l’ancien joueur de Toulon est en tête des passes après contact (5) alors qu’il n’est entré qu’après le repos. Suivent l’armada néo-zélandaise avec l’ouvreur Daniel Carter, le troisième ligne Kieran Read (3 chacun), l’ailier Julian Savea et le centre Conrad Smith (2 chacun). Un vrai raz-de-marée.  

Cliquez sur le photo pour revoir les faits et gestes de Nouvelle-Zélande-Argentine


Coupe du monde de Rugby 2015 - Insider - Nouvelle-Zélande - Argentine : Faits et gestes
en savoir plus : Denis Brogniart, Christian Jeanpierre