VIDEO Coupe du Monde de rugby - La Nouvelle-Zélande aura souffert contre l'Argentine 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

Rugby - Coupe du monde 2015 - Nouvelle-Zélande 26 - Argentine 16 : revoir l'essai de Cane
Par Loris Belin|Ecrit pour TF1|2015-09-20T21:23:13.697Z, mis à jour 2015-09-20T21:23:55.670Z

Les All-Blacks ont eu toutes les peines du monde pour se défaire d'Argentins plus que solides. Les Néo-Zélandais ont dû attendre la seconde mi-temps pour faire la différence et l'emporter 26-16.

On a failli assister à une nouvelle sensation dans cette Coupe du Monde ! Longtemps, les Pumas argentins ont bien cru pouvoir faire tomber l'ogre néo-zélandais mais le collectif et la profondeur de banc des Blacks ont finalement pris le dessus dans une rencontre intense et déjà prometteuse pour la suite de la compétition.

Le match

Daniel Hourcade, le sélectionneur sud-américain avait pourtant parfaitement réussi son coup. Rigueur tactique, intensité, intentions ... C'est bien l'Argentine qui rentrait le mieux dans son match. Si les Blacks ouvraient le score, c'est le jeune Petti, 20 ans seulement qui inscrivait le premier essai de la rencontre. Excès de facilité ou véritable surprise ? Les néo-zélandais étaient bousculés, balbutiant leur rugby et faisant preuve d'une indiscipline coupable à l'image du capitaine Richie McCaw, sanctionné d'un carton jaune en fin de première période. La Nouvelle-Zélande terminait même à 13 et rentrait aux vestiaires logiquement menée 12-13. Mais la puissance physique et l'apport décisif du banc kiwi finissait par épuiser des argentins qui auront joué une heure les yeux dans les yeux avec le favori de cette Coupe du Monde. Deux essais signés Smith et Cane (57' et 67') permettaient à la Nouvelle-Zélande de remporter son premier match de dix points 26-16, non sans avoir connu de réelles difficultés. Les argentins rentrent sans point de bonus mais avec des certitudes : il faudra compter sur eux parmi les principaux outsiders.


Le joueur : Juan Martin Hernandez (Argentine)

El Mago est pourtant tout sauf un inconnu mais les neo-zélandais n'ont rien pu faire face au talent de trois-quarts des Pumas. L'exjoueur de Toulon a brillé par sa classe et a fait se lever le public de Wembley à plusieurs reprises.


Le fait du match

Sans le bon coaching du sélectionneur des All Blacks Steve Hansen, le résultat aurait pu être bien différent. Les rentrées tôt en seconde mi-temps de Williams ou Cane ont fini par user la défense argentine qui a cédé dans les vingt dernières minutes. 



Test 20XV


Test Rugby Mix