Dans l'actualité récente

Coupe du monde de rugby – Poule A : l'Angleterre, l'Australie et le pays de Galles pour deux places 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

error
Par Georgia Diaz|Ecrit pour TF1|2015-09-18T14:50:35.693Z, mis à jour 2015-09-18T14:51:00.559Z

Avec deux vainqueurs du trophée William Webb Ellis, l’Angleterre (2003) et l’Australie (1991, 1999) et deux sérieux outsiders, le Pays de Galles et les Fidji, la poule A est incontestablement la plus relevée de la Coupe du monde 2015. Le pays hôte de la compétition n’a pas le droit à l’erreur…

Dès le 3 décembre 2012, date à laquelle a eu lieu le tirage au sort des quatre poules du premier tour de la Coupe du monde de rugby 2015, la poule A a fait figure de « poule de la mort ». L'Australie, tête de série, face aux pays hôtes de la compétition, l'Angleterre et le Pays de Galles, puis le qualifié Océanie 1 et le vainqueur des repêchages. A savoir les Fidji, récents vainqueurs de la Coupe des nations du Pacifique, et l'Uruguay qui a remporté la Coupe sud-américaine cette année. Les mois ont passé, et la « poule de la mort » ne semble jamais avoir aussi bien porté son nom même si la balance semble pencher en faveur des Wallabies et du XV de la Rose, donnés vainqueurs du tournoi respectivement à 9-1 et 5-1 par les bookies britanniques.


Des « gros » et des doutes

Conquérante et séduisante lors des tests de novembre l'an passé, et du Tournoi des six Nations, l'équipe d'Angleterre a calé, perdant notamment contre la France (20-25) en match de préparation à la Coupe du monde le 22 août dernier. Sans inquiéter pour autant ! Car son pack est solide,même sans Dylan Hartley écarté du groupe pour indiscipline, et ses trois-quarts plutôt vifs. Décisive sera la réaction du groupe aux attentes qui l'entourent, « at home ». Jouer à domicile : effet double-tranchant.  

Capable du meilleur comme du pire, l'Australie a battu les Blacks à domicile en août dernier (27-19) avant de s'incliner face aux mêmes Néo-Zélandais une semaine plus tard (13-41). Favoris pour le titre, les Wallabies, à la préparation un temps perturbée par la démission du sélectionneur Ewen McKenzie, manquent peut-être de confiance mais débuteront la compétition en affrontant les Fidji et l'Uruguay. De quoi répéter leurs gammes avant le choc du 3 octobre face à l'Angleterre.

Jouant à domicile, au Millenium Stadium de Cardiff face aux Fidji et à l'Uruguay, le XV gallois, demi-finaliste du dernier mondial, doté d'un effectif bien rôdé, devra lui faire sans... Sans Leigh Halfpenny et Rhyss Leigh, deux de ses cadres qui se sont blessés lors du dernier match de préparation à la Coupe du monde, difficilement gagné face à l'Italie début septembre dernier (23-19).

Aux Fidjiens volants d'arbitrer peut-être les débats. Pour se préparer à l'exploit, les hommes de John McKee se seraient même entraînés au son d'enregistrements des supporteurs anglais à Twickenham, pour savoir ce que cela fait de jouer devant une foule de 80 000 personnes. 

Durant toute la Coupe du monde, retrouvez <strong>le guide de la compétition TF1</strong> et le rugby mix : les meilleurs moments vidéos de toutes les Coupes du monde. Pour tout savoir de l’actualité de la Coupe du monde, abonnez-vous à la Newsletter TF1.

en savoir plus : Christian Jeanpierre, Denis Brogniart