Coupe du Monde de rugby : William et Harry, duel princier avant Angleterre-Galles 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

Prince Harry Prince William
Par Yoann Palej|Ecrit pour TF1|2015-09-22T09:13:55.533Z, mis à jour 2015-09-22T09:14:16.674Z

Lors de la cérémonie de bienvenue du pays de Galles, les joueurs du XV du Poireau ont reçu leurs « caps » des mains du Prince William, vice-patron de la fédération galloise de rugby. Le Duc de Cambridge en a profité pour haranguer les Gallois à battre l’Angleterre samedi, histoire de faire taire son frère, Harry, qui a un rôle similaire à la Fédération anglaise. Le duel princier promet d’être chaud.

Il y a des matches qui peuvent créer des rivalités jusqu’en haut de la hiérarchie du Royaume-Uni. Prenez par exemple le bouillant Angleterre-pays de Galles qui aura lieu samedi à Twickenham (en direct à 21h sur TF1) et ajoutez-y les deux princes les plus connus de la planète : le Prince William, duc de Cambridge et vice-patron de la Fédération galloise de rugby, et son jeune frère, Harry, qui dispose d’un rôle similaire mais du côté de la Fédération anglaise de rugby. Vous obtenez alors une rivalité princière qui s’annonce explosive lors de la rencontre de samedi. 

Retrouvez le résumé d'Angleterre-Fidji :


William lance les hostilités 

D’autant que les deux jeunes hommes ont décidé de lancer les hostilités en haut lieu. Lundi, lors de la cérémonie de bienvenue de la délégation galloise, le Prince William a glissé malicieusement aux joueurs de Warren Gatland : « Malheureusement, je vais regarder le match avec mon frère, donc j’ai besoin d’une victoire galloise plus que jamais ! » Une phrase qui a arraché un sourire aux joueurs du XV du Poireau. On attend désormais la réponse de son jeune frère pour continuer d'animer les débats.  


Durant toute la Coupe du monde, retrouvez le guide de la compétition TF1 et le rugby mix : les meilleurs moments vidéos de toutes les Coupes du monde


Pour tout savoir de l’actualité de la Coupe du monde, abonnez-vous à la Newsletter TF1.

en savoir plus : Denis Brogniart, Christian Jeanpierre