Coupe du monde de rugby – XV de France : Le Bleu du jour, Rabah Slimani 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

Télérugby - Slimani : 'Il fallait que je me prenne en main'
Par Pierre-Alexandre Conte|Ecrit pour TF1|2015-09-20T16:00:21.108Z, mis à jour 2015-09-28T14:21:25.216Z

A 25 ans, Rabah Slimani est en train de s'imposer comme un joueur incontournable du XV de France. Symbole de l'importance qu'il a récemment pris au sein du groupe, le pilier du Stade Français a inscrit son premier essai en sélection samedi, lors du match d'ouverture contre l'Italie, et montrer la voie à ses coéquipiers.

Rabah Slimani

Né le 18 octobre 1989, à Sarcelles (95)

Taille : 1,78 m

Poids : 114 kg


Sa carrière en club


Né à Sarcelles, dans le val d'Oise, c'est tout naturellement dans le club de sa ville que Rabah Slimani démarre le rugby. Mais le Franco-Algérien est doué, trop doué pour évoluer à cet échelon. Repéré par le Stade Français, il intègre le centre de formation de l'équipe de Top 14 en cadets avant de faire montre de tout son talent. Tant et si bien qu'il signe un contrat pro avec le club de la capitale en 2009. Son sérieux et son application font merveille. Le pilier creuse petit à petit son trou et devient un élément incontournable du Stade Français.


Sa vie en bleu


Rabah Slimani connaît sa première sélection avec l'équipe de France le 9 novembre 2013 contre la Nouvelle-Zélande. Un adversaire de taille contre qui les Bleus s'inclineront 26-19 ce soir-là, au stade de France. L'événement pour le pilier intervient à la 57e minute, lorsqu'il prend la place de Nicolas Mas. Depuis, le joueur du Stade Français a connu 18 sélections, en incluant celle de samedi contre l'Italie. Un match au cours duquel Slimani a marqué son premier essai chez les Bleus.



Ses points forts


Le pilier du Stade Français est un infatigable travailleur de l'ombre. Particulièrement bon dans les mêlées fermées, comme samedi contre l'Italie, Rabah Slimani a beaucoup progressé ces derniers mois. Comme il l'a confié lui-même au micro de TF1, au cours de l'émission Télérugby : "J'ai fait un gros travail sur moi-même. Aussi bien mental que physique. Il fallait que je me prenne en main. Et que j'arrête d'attendre qu'on me pousse à chaque fois." Trop souvent mangé par l'enjeu à son goût, le joueur du XV de France a aussi fourni des efforts pour parvenir à se libérer lors des matchs : "Je vis maintenant les matchs sans pression et c'est ce qui fait cela nous réussit bien."


>RETROUVEZ TOUS LES PORTRAITS DE JOUEURS ICI<



Durant toute la Coupe du monde, retrouvez le guide de la compétition TF1 et le rugby mix : les meilleurs moments vidéos de toutes les Coupes du monde.

Pour tout savoir de l’actualité de la Coupe du monde, abonnez-vous à la Newsletter TF1.

en savoir plus : Christian Jeanpierre, Denis Brogniart