Coupe du monde: avec Habana, quels records peuvent être battus ? 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

error
Par Julien CHESNAIS|Ecrit pour TF1|2015-10-08T12:26:38.812Z, mis à jour 2015-10-08T12:26:38.812Z

Record de titres, d’essais, de points, de matches disputés… aux deux-tiers de cette Coupe du monde 2015, on fait le point sur ceux qui peuvent être battus et ceux qui ne le peuvent pas au cours de cette édition.

Les records qui peuvent tomber 


La nation la plus titrée : Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud et Australie (2) 

 Les trois nations phares de l’hémisphère sud se partagent le record de victoires finales en Coupe du monde. Si l’une d’entre elles venait à gagner l’édition 2015, elle se retrouvera donc seule en tête. Seule autre nation titrée, l’Angleterre (un trophée en 2003), ne pourra pas les égaler puisqu’elle a déjà été éliminée (sorry). La France, elle, possède le record peu enviable de finales perdues : 3 (1987, 1999 et 2011). 


Revoir le triplé de Habana face aux Etats-Unis: 



Le nombre d’essais : 15 (Jonah Lomu et Bryan Habana) 

 En inscrivant trois essais face aux Etats-Unis mercredi, le Sud-Africain Bryan Habana a rejoint la légende Jonah Lomu au classement des meilleurs marqueurs d’essais de l’histoire de la Coupe du monde. Il a eu besoin de trois éditions (2007, 2011, 2015) et 15 matches pour y parvenir. Contre seulement deux levées (1995 et 1999) et 11 matches pour le Néo-zélandais. L’ailier du RC Toulon, champion du monde en 2007, aura l’occasion d’être le seul leader lors du quart de finale face à l’Australie ou le Pays de Galles le samedi 17 octobre. Le top 3 : 1. Jonah Lomu (Nouvelle-Zélande) et Bryan Habana (Afrique du Sud) : 15 essais 3. Doug Howlett (Nouvelle-Zélande) : 13 essais La référence française : Vincent Clerc (France) : 11 essais 

Revoir le phénomène Jonah Lomu lors de la Coupe du monde 1995



Le nombre d’essais marqué dans une même édition : 8 (Jonah Lomu (1999) et Bryan Habana (2007) 

 Aux deux tiers de cette Coupe du monde 2015, Bryan Habana et le Néo-Zélandais Julian Savea partagent la tête du classement avec 5 essais inscrits. Qualifiés pour les quarts de finale avec leur équipe respective, ils sont à trois unités du record. Jouable. Mais Savea n’est pas sur la feuille de match face aux Tonga pour le dernier match de poule des Blacks. Lui comme Habana devront battre le record lors des matches couperets. Pas une mince affaire. 


Les records qui ne peuvent ou ne semblent pas pouvoir être battus cette année 


Le record de points : 277 (Jonny Wilkinson) 

Le héros anglais de la Coupe du monde 2003 a de quoi voir venir. Son premier poursuivant encore en activité est Frédéric Michalak. L’ouvreur français, qui dispute, à bientôt 33 ans, sa troisième Coupe du monde, sans doute sa dernière, n’a « que » 136 points au compteur. Soit moins de la moitié du total de son ancien coéquipier du RC Toulon. Derrière, on trouve le Néo-Zélandais Daniel Carter (133 points). 33 ans lui aussi. Bref, ce record-là n’est pas près d’être battu. Top 3 : 1. Jonny Wilkinson (ANG, 277 points) 2. Gavin Hastings (ECO, 227 points) 3. Michael Lynagh (195 points) La référence française : Frédéric Michalak (136) 

Les trois points les plus célèbres de Jonny Wilkinson en Coupe du monde: 




Le plus de points marqués dans une même édition : 126 (Grant Fox, 1987, Nouvelle-Zélande) 

 Le record établi par l’ouvreur des Blacks, champion du monde lors de la première édition, ne devrait pas être battu cette année. Meilleur marqueur provisoire de cette édition 2015, Nicolas Sanchez, demi d’ouverture argentin, n’a pour l’instant inscrit que 51 points avant le dernier match de poule face à la Namibie dimanche. Et parmi les nations favorites pour le titre, le 10 sud-africain Handre Pollard est le mieux placé avec 46 points. Si jamais son équipe parvenait à rallier les demi-finales – ce qui ferait donc trois matches à disputer en phase finale - Il lui faudrait donc marquer 27 points de moyenne pour devancer Grant Fox. Pour le moins improbable. Top 3 : 1. Grant Fox (Nouvelle-Zélande, 126 points en 1987) 2. Jonny Wilkinson (Angleterre, 113 points en 2003) 3. Thierry Lacroix (France, 112 points en 1995) - 

Le record de matches en Coupe du monde : 22 (Jason Leonard, Angleterre) 

 Avec potentiellement quatre matches à disputer jusqu’à la fin de cette édition 2015, Richie McCaw avait les moyens de battre le record du pilier anglais champion du monde en 2003. Mais le capitaine des Blacks n’est pas dans le groupe pour le dernier match de poule face aux Tonga. Ainsi, avec 19 matches de Coupe du monde au compteur, il ne pourra, au mieux, qu’égaler les 22 matches de Jason Leonard. Du côté du record de participations en Coupe du monde, la marque du Samoan Brian Lima (5) a été égalée par l’Italien Mauro Bergamasco (1999, 2003, 2007, 2011, 2015) lors d’Italie-Canada le 26 septembre. Le top 3 : 1. Jason Leonard (22, Angleterre) 2. George Gregan (20, Australie) 3. Richie McCaw (19, Nouvellle-Zélande) et Jonny Wilkinson (Angleterre) La référence française : Raphael Ibanez (18, France)

en savoir plus : thierry lacroix