Argentine - Australie : Les Wallabies peaufinent les derniers réglages 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

error
Par Raphaël BLOCH|Ecrit pour TF1|2015-10-24T17:56:56.712Z, mis à jour 2015-10-24T17:59:49.674Z

L’équipe d’Australie a effectué cet après-midi une dernière séance d’entraînement, l’occasion pour les hommes de Michael Cheika d’ajuster leurs dernières combinaisons avant le choc face aux Pumas dimanche à Twickenham.

Préparer le match dans le moindre détail pour ne rien laisser au hasard. Les Wallabies se sont entraînés une dernière fois ce samedi, alternant séances techniques et visionnages tactiques, à quelques heures du choc face aux Argentins à Twickenham pour une place en finale de la Coupe du monde de Rugby face aux All Blacks, victorieux des Springboks (20-18).

Revoyez les meilleurs moments de la victoire de l'Australie face à l'Ecosse (35-34) :




Le défi physique 

Conscients de la puissance argentine, les Australiens ont travaillé les lancements et séquences de jeu fondés sur la vitesse et la largeur du terrain. Les coéquipiers des toulonnais Matt Giteau et Drew Mitchell le savent, le succès face aux Pumas passera par un jeu de passes rapide et la capacité des wallabies à priver de ballons les coéquipiers de Juan Martín Hernández.



La clé nommée Foley 

Transparent lors du quart de finale face à l’Ecosse (35-34), le demi d’ouverture australien Bernard Foley, très attendu pour la demi-finale, a travaillé son jeu au pied et les phases d’animation offensive. "Iceman", comme le surnomme ses partenaires, devra montrer tout son sang froid dans son duel à distance avec le meilleur marqueur de la compétition, l'Argentin Nicolás Sánchez (73 points). 


Pocock et Folau confirmés 

C’est la très bonne nouvelle pour les Wallabies. David Pocock et Israël Folau, deux de leurs meilleurs éléments aux postes clés de troisième ligne aile et d’arrière, seront alignés d’entrée dans le XV australien, après leur retour de blessure. Absent lors du quart de finale contre l’Ecosse (35-34), David Pocock, infatigable gratteur de ballon dans les rucks, est un atout indispensable pour l’équipe, comme l’a souligné l’ailier des Wallabies Adam Ashley-Cooper, dans le Sydney Morning Herald