Dans l'actualité récente

De Jager, la relève des Boks est déjà là 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

De Jager essai Afrique du Sud Japon
Par Nicolas SBARRA|Ecrit pour TF1|2015-10-06T18:04:30.566Z, mis à jour 2015-10-06T18:04:31.675Z

Depuis le début de cette Coupe du Monde, Lood de Jager s'est imposé dans le XV de l'Afrique du Sud et s'est révélé aux yeux du grand public. Le deuxième ligne de 22 ans représente le présent et l'avenir des Boks.

C’est la fin d’une époque pour l’Afrique du Sud, le début d’une nouvelle ère. La deuxième ligne a longtemps été composée des brillants Bakkies Botha (36 ans) et Victor Matfield (38 ans). Le premier est à la retraite, le second est désormais tout proche de la sortie. Mais la relève est déjà là. Elle est notamment symbolisée par la nouvelle perle des Springboks et révélation de ce début de Coupe du Monde, Lood de Jager. Le joueur des Cheetahs est âgé de seulement 22 ans.

Le deuxième ligne au visage poupin a été élu joueur du match contre l’Ecosse. Il a été un de ceux qui a illustré la domination physique des Boks, ne laissant aucune chance au XV du Chardon. Lors de la déroute contre le Japon quelques jours avant, le natif d’Alberton a été un des seuls à surnager. En plus d’un essai inscrit, il a battu quatre défenseurs, un meilleur total que tous ses coéquipiers, même les trois-quarts. En août, lors de la défaite historique face à l’Argentine dans le Four Nations, de Jager avait déjà été qualifié « d’éclaircie dans le fiasco » sud-africain par la presse locale. Là aussi avec un essai.

Tout pour aller très haut

Le joueur aux 15 sélections a été 4 fois à dame avec le maillot de son pays. Il est capable de tout faire. Ses qualités s’expriment notamment dans les airs. Du haut de ses 2,05m, il fait des ravages en touche. Si les Springboks ont capté 34 lancers sur 36, il n’y est pas étranger. Personnellement, il en totalise 13 en trois rencontres. Ballon en mains, ses charges sont aussi dévastatrices. Ayant parcouru 93 mètres au total, il avance de 4 mètres en moyenne par prise de balle. Sa puissance l’aide bien. Mais, malgré ses 125kg, il possède aussi une bonne capacité de déplacement. Cela lui permet d’être très actif aux quatre coins du terrain, offensivement comme défensivement. Le Bok de 22 ans n’a manqué qu’un plaquage, contre 30 réussis. Il n’a concédé qu’une pénalité en défense, au regard de multiples ballons grattés. Sa complémentarité avec son comparse de la deuxième ligne Eben Etzebeth, d’un an son aîné, peut mener loin l’Afrique du Sud. Lors de cette Coupe du Monde 2015 comme à l’avenir.

Utilisé pour la première fois chez les Springboks en juin 2014 contre le Pays de Galles, de Jager a rapidement grimpé dans la hiérarchie de la deuxième ligne. Désormais, son sélectionneur le porte en haute estime. Son statut de remplaçant contre les Samoa a surpris certains observateurs. Mais son temps de jeu réduit, avec 26 minutes passées sur le terrain, lui permet d’enchaîner désormais les rencontres. Contre les Etats-Unis ce mercredi, il sera sur le terrain d’entrée au sein de l’équipe type de Heyneke Meyer, pour aller chercher la première place du groupe. Pendant ce temps-là, Matfield sera assis en tribunes, comme simple spectateur.