Dans l'actualité récente

DIRECT Coupe du monde : Le Japon, un pays de rugby 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

error
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2015-09-19T15:00:05.807Z, mis à jour 2015-09-19T15:00:07.826Z

Le Japon n'a jamais manqué une édition de la Coupe du monde et espère bien briller sur le sol anglais avant d'organiser l'épreuve en 2019.

Malgré les apparences, le Japon possède une longue tradition rugbystique. Et les Japonais espèrent briller lors de cette Coupe du monde avant d'accueillir l'événement phare du rugby en 2019.

Le rugby au Japon, une vieille histoire

C'est à la fin du XIXe siècle que le rugby débarque au Japon, grâce aux marchands anglais. Et en 1899, un club est fondé au sein de l'Université de Keio. A titre de comparaison, le Stade Toulousain n'a vu le jour qu'en 1907.

Le rugby se répand alors petit à petit dans tout le pays, un premier championnat des lycées étant créé en 1917 (on dénombre 51 équipes) quelques années avant la constitution de la Fédération Japonaise de rugby (1926), symbolisant l'enracinement ce sport au Japon.

Un énorme engouement

La passion de ce pays asiatique pour le rugby est donc bien réelle en témoigne la présence de quatre-vingt journalistes japonais (photographes, commentateurs télé et radio, journalistes presse écrite et web) lors du dernier entraînement de l'équipe nationale.

Et pour affronter l'Afrique du Sud, le sélectionneur du Japon, l'Australien Eddie Jones a choisi d'aligner sa meilleure équipe à l'exception de Craig Wing, forfait sur blessure. Les Cherry Blossoms (le surnom de l'équipe nationale nippone) pourront toutefois compter sur le demi de mêlée Fumiaki Tanaka. Véritable star au pays du Soleil-Levant, il a remporté le 4 juillet dernier la finale du Super 15 avec la franchise néo-zélandaise des Highlanders.

Le XV du Japon, face à l'Afrique du sud, samedi (17h45), à Brighton.

Titulaires : Goromaru - Yamada, Sau, Tatekawa, Matsushima - (o) K. Ono, (m) Tanaka - Broadhurst, Tui, Leitch (cap) - H. Ono, Thompson - Hatakeyama, Horie, Mikami.

Remplaçants : Kizu, Inagaki, Yamashita, Makabe, Mafi, Hiwasa, Tamura, Hesketh. 

VIDEO : TONGA-GEORGIE, LE HAKA DES TONGIENS