Dans l'actualité récente

EN DIRECT - Ecosse : La polémique fait rage après les suspensions de Ford et Gray 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

Australie Ecosse
Par Yoann PALEJ|Ecrit pour TF1|2015-10-14T14:25:59.333Z, mis à jour 2015-10-14T14:26:00.028Z

Suspendus trois semaines par la commission de discipline du World Rugby, Ross Ford et Jonny Gray en ont terminé de leur Coupe du Monde. Une sanction qui entraîne une polémique sans précédent en Ecosse.

Revoir le résumé entre l'Ecosse et les Samoa: 



La commission de discipline du World Rugby est dans l’œil du cyclone. Après l’affaire Sean O’Brien (ndlr : le troisième ligne de l’Irlande n’a été suspendu qu’une seule semaine pour avoir délibérément asséné un coup de poing à Pascal Papé), c’est désormais vers la double suspension des Ecossais Ross Ford et Jonny Gray que les critiques se font les plus virulentes. Coupable d’un plaquage dangereux sur Jack Lam lors du match face au Samoa, le duo écossais a écopé d’une suspension de cinq semaines, ramenée à trois semaines. Et donc sera privé du quart de finale face à l’Australie. Une hérésie pour Kenny Logan, ancien international écossais : « C’est une mauvaise plaisanterie, a-t-il déclaré au Daily Telegraph. Pocock a clairement mis un coup de genou dans le dos de Baldwin lors d’Australie-pays de Galles et n’a écopé que d’un carton jaune. Quant à l’Irlandais Sean O’Brien, il n’a pris qu’une semaine pour avoir délibérément frappé Pascal Papé en plein match. » 


Un traitement différent en fonction des nations ? 

Pour l’intéressé, cette décision est honteuse et révèle encore le malaise qui règne dans les institutions du World Rugby. « Deux joueurs écossais avec une discipline exemplaire qui prennent trois semaines pour avoir plaqué sans intention de faire mal, c’est juste honteux ! » Sous-entendu, la sanction n’aurait pas été la même pour un Néo-Zélandais ou un Australien. Le World Rugby maintient lui qu’il punira sévèrement les joueurs coupables de gestes qui mettront l’intégrité physique des joueurs en danger. On ne peut décemment pas lui reprocher. Affaire à suivre puisque la fédération écossaise a fait appel de la sanction.  

en savoir plus : Match Samoa Ecosse