Dusautoir, Sexton, Habana, voici les infos à retenir de la journée 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

error
Par Yoann Palej|Ecrit pour TF1|2015-10-16T20:28:29.731Z, mis à jour 2015-10-16T20:31:15.094Z

Les mots de Dusautoir, les derniers réglages pour les Blacks, le record de Lomu, les duels Australie- Ecosse et Irlande-Argentine, voici les cinq infos à retenir de la journée.

Les buteurs français peaufinent, Dusautoir calme le jeu

A quelques heures de défier les All Blacks pour un énième épisode de leur histoire commune en Coupe du monde, le XV de France a peaufiné les derniers réglages ce vendredi. Le traditionnel entraînement du capitaine suivi d’une séance spécifique pour les buteurs. Enfin presque tous puisque Morgan Parra et Rory Kockott n’étaient pas sur la pelouse du Millennium Stadium de Cardiff. Ils restaient donc Frédéric Michalak, Rémi Talès et Scott Spedding qui s’est encore entraîné à longue distance avec une belle réussite.


Avant les séances d’entraînement, Thierry Dusautoir avait pris la parole devant les journalistes. Au menu des questions celle concernant une rupture entre le groupe et le coach. La réponse fut limpide et cinglante. « Depuis le début, c’est une équipe qui travaille, il y a les joueurs les entraîneurs, on est ensemble jusqu’à la fin de la compétition, a déclaré le capitaine du XV de France. Je ne sais pas d’où ça sort (ces rumeurs), il faudrait demander à la personne qui a écrit ça (ndlr : un journaliste du Nouvel Obs). Nous on se concentre sur notre match, on l’a préparé en équipe. »


Les Blacks travaillent la mêlée

Sûrs de leurs forces dans pratiquement tous les compartiments du jeu, les All Blacks ont travaillé l’un des fondamentaux qu’ils maîtrisent peut-être le moins : la mêlée. Et c’est justement sur ce genre de gros détail que peut se jouer le sort du quart de finale face à la France. On a donc vu beaucoup d’application et d’abnégation dans l’entraînement de ce vendredi. Le dernier avant le choc samedi soir à Cardiff.


Habana à la chasse au record, le pays de Galles amoindri

Avec 114 sélections et 64 essais au compteur, dont 15 en Coupe du Monde depuis 2007, Bryan Habana n’est plus qu’à un essai de devenir le meilleur réalisateur de l’histoire dans cette compétition. L’ailier du RCT pourrait dépasser le mythique Jonah Lomu (qui l’avait toutefois réalisé en deux Coupes du monde) lors du quart de finale face au pays de Galles. Et pourquoi aller encore plus loin si les Boks parvenaient jusqu’en finale.


L’Australie sans Folau, l’Ecosse diminuée

Double mauvaise nouvelle du côté de l’Australie avant le quart de finale face à l’Ecosse, dimanche, à Twickenham. Israel Folau et David Pocock sont forfait pour la rencontre. Du coup, Michael Cheika a dû effectuer des changements. Quatre au final. Kurtley Beale, en 15, et Ben McCalman, en troisième ligne rentrent dans le XV de départ, ainsi que Michael Hooper et Rob Simmons qui remplacent Sean McMahon et Dean Mumm. Ces deux derniers glissent sur le banc. Jour de gloire pour Matt Giteau et Stephen Moore qui vont fêter leur 100eme sélection avec l'Australie. 

Le XV australien : Beale – Ashley-Cooper, Kuridrani, Giteau, Mitchell – (o) Foley, (m) Genia – McCalman, Hooper, Fardy – Simmons, Douglas – Kepu, Moore (cap), Sio

Vern Cotter doit faire avec, enfin plutôt sans Ross Ford et Jonny Gray, suspendus par la commission de discipline du World Rugby. Ce sont Fraser Brown et Tim Swinson qui les remplacent contre l’Australie. Ryan Wilson et Matthew Scott cèdent leur place de titulaire à Blair Cowan (3eme ligne) et Peter Horne (centre).

Le XV écossais : Hogg - Maitland, Bennett, Horne, Seymour - (o) Russell, (m) Laidlaw - Hardie, Denton, Cowan - R. Gray, Swinson - Nel, Brown, Dickinson


Sexton est bien là, l’Argentine avec dix changements !

L’Irlande peut souffler. Jonathan Sexton sera bien titulaire sur la pelouse du Millennium Stadium de Cardiff, dimanche face à l’Argentine. Incertain après être sorti blessé face à la France, l’ouvreur du XV du Trèfle a bien récupéré et formera donc la charnière avec Connor Murray. Malgré sa performance face aux Bleus, Madigan retourne donc sur le banc. Autre changement inévitable, celui de Paul O’Connell, forfait pour le reste de la compétition. Ian Henderson, excellent en deuxième période contre la France, est titularisé. Enfin, Jordan Murphy et Chris Henry entrent en jeu pour compenser les absences de Sean O'Brien (suspendu) et Peter O'Mahony (blessure).

Le XV d'Irlande : R. Kearney - Bowe, Earls, Henshaw, D. Kearney - (o) Sexton, (m) Murray - Heaslip (c), Murphy, Henry - Henderson, Toner - Ross, Best, Healy


Daniel Hourcade remet son XV type. Après avoir fait tourner son effectif lors de la démonstration contre la Namibie (64-19), le sélectionneur de l’Argentine a procédé à dix changements pour défier l’Irlande en quart de finale. Le capitaine Agustin Creevy fait son retour, tout comme Juan Martin Fernandez Lobbe et Juan Imhoff. Leonardo Senatore est titulaire en numéro 8. Moroni remplace Marcelo Bosch au centre, et épaulera Juan Martin Hernandez.

Le XV argentin : Tuculet - Cordero, Moroni, Hernandez, Imhoff – (o) Sanchez, (m) Landajo - Senatore, Lobbe, Matera - Lavanini, Pagadizabal - Herrera, Creevy (c), Ayerza