Australie - Ecosse : le XV du Chardon a tout à craindre 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

Rugby - Coupe du monde 2015 - Afrique du Sud 13 - 3 Ecosse : revoir la pénalité de Greig LaidLaw en vidéo
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2015-10-14T16:20:32.379Z, mis à jour 2015-10-14T16:20:36.368Z

A l'heure des quarts de finale entre les nations du Sud et celles du Nord, l'Ecosse se présente comme la sélection avec le moins d'arguments à faire valoir.

Malgré trois victoires en en quatre matches en phase de poules, les Ecossais n'ont pas encore marqué la Coupe du monde de leur empreinte. Le duel face aux Australiens en quart, ce dimanche, est une occasion en or de sortir de l'anonymat.

Revoir les temps forts de la défaite des Ecossais face à l'Afrique du Sud :

L'Ecosse coté à 9 contre 1

Qualifiée de justesse pour les quarts de finale, quatre ans après avoir loupé ce rendez-vous, la sélection entraînée par Vern Cotter va faire face ce dimanche à ce qui se fait de mieux depuis le début de la compétition en la personne des Australiens. Au regard des forces en présence et des impressions laissées sur les pelouses anglaises depuis un mois, la mission relève presque de l'impossible. Les bookmakers ne s'y trompent d'ailleurs pas puisque le XV du Chardon est coté à 9 contre 1. Soit moins bien que les Français face aux Blacks (6 contre 1) !

Une saison 2015 catastrophique

Soyons clair, dans un monde idéal, l'affiche des quarts de finale, tout aussi excitante soit-elle entre nations de l'hémisphère sud et nations de l'hémisphère nord, aurait du connaître une retouche. Et, de façon tout à fait arbitraire, c'est l'Angleterre qui aurait bouté hors du grand huit les Ecossais. Le tirage au sort des poules en a décidé autrement, le XV de la Rose y mettant aussi du sien pour ne pas être au rendez-vous. Arrivé sur la pointe des pieds dans ce Mondial après une saison 2015 à l'envers (6e et dernier du Tournoi des VI Nations avec 0 point), l'Ecosse n'a pas eu assez de quatre matches pour redorer son blason. Et si elle est au rendez-vous des quarts, elle ne le doit qu'au petit jeu des bonus offensifs et défensifs. Les Japonais s'en mordent encore les doigts.

Une présence en quart heureuse

Trois victoires pour une défaite : si le bilan est comptable tient la route, le contenu a dévoilé tout autre chose. En quatre matches, le XV du Chardon n’a jamais réussi à réaliser 80 minutes de haut niveau. Incapables de s’adapter aux différents défis proposés par les Sud-Africains ou Américains (défi physique) et les Japonais ou Samoans (attaque à tous crins), les Ecossais ont systématiquement souffert le martyr en première période. Une telle entame face à des Aussies qui montent en puissance leur serait fatal ce dimanche. Quid de leurs chances dès lors ? Outre le fait que la sélection de Vince Cotter reste sur deux victoires lors de leurs trois dernières confrontations avec les Wallabies, les Ecossais devront faire fructifier ce qu'ils ont su faire de juste jusqu'à présent. A savoir une touche impeccable avec les frères Gray, un milieu de terrain entreprenant et rusé et une charnière Laidlaw-Russell qui a su, par intermittence, montrer la marche à suivre à ses camarades de jeu. C'est peu et beaucoup à la fois quand on est promis à l'enfer ce dimanche sur la pelouse de Twickenham (17h).

Durant toute la Coupe du monde, retrouvez le guide de la compétition TF1 et le rugby mix : les meilleurs moments vidéos de toutes les Coupes du monde. Pour tout savoir de l’actualité de la Coupe du monde, abonnez-vous à la Newsletter TF1.