France - Irlande: 3 choses que vous ne savez peut-être pas sur l'Irlande du rugby 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

Paul O'Connell - Irlande
Par Fabrice Aubert|Ecrit pour TF1|2015-10-11T14:00:47.943Z, mis à jour 2015-10-11T14:00:47.943Z

La France affronte cet après-midi l'Irlande lors de l'ultime journée du groupe D avec la première place en jeu. Si le XV du Trèfle a remporté les deux derniers Tournois des VI nations, l'équipe irlandaise possède des spécificités très peu connues du grand public. Tour d'horizon de ces particularismes.

Dotée de son "fighting spirit", son esprit de combat si particulier dans le monde du rugby, l'équipe d'Irlande, que la France affronte cet après-midi à 17h45 (un match à suivre en direct sur TF1 et MYTF1) à Cardiff, possède également plusieurs autres particularités, notamment "politiques". 




 1. Nord/Sud : deux pays, une seule équipe 

Sur le plan politique, il existe aujourd'hui deux Irlande : tout d'abord, au Sud, la République d'Irlande (Eire), indépendante depuis 1922 et à majorité catholique, et l'Ulster, ou "Irlande du Nord". A majorité protestante, l'Ulster est toujours rattaché au Royaume-Uni, dont il est l'une des quatre composantes avec l'Angleterre, Galles et l'Ecosse. Après la partition politique de l'île, le rugby, sport qui fédérait toutes les communautés, a refusé d'être séparé en deux. Contrairement au football, par exemple, où l'Eire et l'Ulster ont chacun leur équipe, l'équipe irlandaise de rugby regroupe ainsi aussi bien des joueurs du Sud que des joueurs du Nord -c'est aussi le cas pour les sports d'origine gaélique, très populaires sur l'île. Les compétitions de clubs sont également transnationales. Malgré la période noire du terrorisme et des troubles en Ulster, aucun match de rugby n'a dégénéré ! Cette unité sportive d'un pays divisé politiquement en deux est unique. 


2. "Le chant du soldat" et "L'appel de l'Irlande" : une seule équipe, deux hymnes 

C'est une conséquence de l'unification sportive. Après l'indépendance, l'hymne retenu pour les matches disputés à Dublin a logiquement été l'hymne de l'Irlande indépendante. Mais "Amhran na bh Fiann" ("Le chant du soldat") ne fédérait pas toute l'équipe. Certes, les joueurs du Nord étaient fiers de porter les couleurs irlandaises unifiées, mais pas au point de chanter un hymne révolutionnaire composé contre le pays dont ils étaient originaires. Pas question évidemment non plus d'interpréter "God save the queen", l'hymne anglais, à Lansdowne Road, le mythique stade de Dublin. A l'étranger, c'était plus simple, mais tout aussi bancal : il n'y avait tout simplement pas d'hymne irlandais avant les matches ! Cette situation a trouvé ses limites dans les années 70, au plus fort du terrorisme de l'Ira et des troubles en Ulster. Les joueurs du Nord restaient alors complétement stoïques à Dublin tandis que l'absence d'hymne à l'étranger devenait risible. En vue de la première Coupe du monde de 1987, la fédération irlandaise a alors voulu imposer un chant traditionnel comme hymne censé plaire à tous les joueurs. Problème : il ne correspondait pas au sport de combat qu'est le rugby. La fédération a alors "commandé" un hymne ad hoc à Phil Coulter, un artiste irlandais. Composé en 1995, "Ireland's call" ("L'appel de l'"Irlande") met évidemment en avant la bravoure irlandaise, qu'elle provienne du Nord ou du Sud. Il est désormais joué à Dublin après "Le chant du soldat" et à l'étranger, seul. Les supporters de rugby l'ont aussi adopté, tout comme d'autres fédérations sportives "unifiées". 

 "Ireland's call" joué lors d'Irlande-Roumanie à Wembley le 27 septembre



3. Un trèfle à ... trois feuilles 

Généralement, on dit que le trèfle à quatre feuilles porte chance. Les Irlandais n'en ont que faire : celui qui orne leur maillot et qui vaut à l'équipe nationale le surnom de "XV du trèfle" n'en a que trois. Il s'agit en fait d'un "shamrock", un trèfle très courant en Irlande. Au-delà du rugby, le trèfle à trois feuilles est d'ailleurs l'un des symboles de l'Irlande. VIDEO. D'où viennent les symboles des équipes de rugby https://s.tf1.fr/mmdia/i/22/0/11469220rhbjg_88.jpg

en savoir plus : Match France Irlande