Dans l'actualité récente

Habana, Laidlaw, Pocock : les hommes forts de la dernière journée de poules 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

error
Par Lucile ALARD|Ecrit pour TF1|2015-10-13T10:00:22.541Z, mis à jour 2015-10-13T10:00:22.541Z

Meilleur buteur, meilleur marqueur d'essai, retrouvez ci-dessous les hommes forts de la dernière journée de poules.

Greig Laidlaw 

Très bon depuis le début de la compétition, le demi de mêlée et capitaine de l'équipe d'Ecosse a livré une prestation exceptionnelle lors de la victoire des siens face au Samoa (36-33). Avec 26 points au total, il a porté son équipe sur ses épaules. Son essai de la 74e minute a permis aux hommes de Vern Cotter de creuser significativement l'écart (+10). Les Samoa ne s'en sont jamais remis alors que l'Ecosse a validé son ticket pour les quarts. Elle peut dire merci à son buteur, meilleur marqueur de la compétition avec 60 points au total. 

Revoir le résumé de Samoa-Ecosse: 



Bryan Habana 

Il est à un essai d'effacer des tablettes une légende du rugby mondial. En marquant ses 13e, 14e et 15e essai de sa carrière en Coupe du monde face aux Etats-Unis, Bryan Habana a égalé le record de Jonah Lomu. S'il aplati dans l'en-but adverse une nouvelle fois dans cette édition, l'ailier sud-africain battra la légende des Blacks. Avec 5 essais depuis le début de la compétition, il est bien évidemment le joueur le plus productif en la matière, à égalité avec le néo-zélandais Julian Savea, lui aussi auteur de 5 essais. 

Revoir le résumé d'Afrique du Sud - USA




David Pocock 

Le numéro 8 australien a encore sorti le match qu'il fallait face au pays de Galles. Meilleur gratteur de la compétition avec 10 ballons gagnés, David Pocock s'est offert une nouvelle prestation aboutie. Avec ses deux ballons gagnés et ses dix plaquages réussis, il a mis à mal les attaques galloises. Preuve de son activité au-dessus de la moyenne, il figure avec ses 10 plaquages dans le top 4 des meilleurs plaqueurs du match. Rien d'anormal, sauf qu'il n'a joué... que 59 minutes.

Revoir le résumé d'Australie - pays de Galles: 



 

Sean O'Brien 

Privée de trois de ses cadres sortis sur blessure (Sexton, O'Connell et O'Mahony), la sélection irlandaise a pu compter sur un Sean O'Brien des grands jours. Elu homme du match, le flanker a largement mérité cet honneur. Très bon en défense (trois ballons récupérés) il a aussi impressionné par ses qualités en attaque (12 ballons portés au delà de la ligne d'avantage). Avec 29 ballons portés depuis le début de la compétition, il est le joueur encore en lice le plus performant dans ce domaine. Malheureusement pour l'Irlande, son coup de poing à l'encontre de Pascal Papé en tout début de match pourrait lui coûter une suspension. 

Revoir le résumé de France - Irlande: 




Dane Coles 

Sans doute l'un des talonneurs les plus en vue depuis le début du Mondial. Le numéro 2 des All Blacks a encore joué une solide partition face aux Tonga. Derrière lui, c'est tout le pack néo-zélandais qui avance. En plus d'être fiable sur les phases de conquête (touches et mêlées), l'homme aux 33 sélections est capable de percer la ligne adverse. La preuve avec ses 17 mètres parcourus ballon en main face aux Tonga, soit le meilleur total pour un joueur du 5 de devant.

Revoir le résumé de Nouvelle-Zélande - Tonga