Afrique du Sud - Argentine: Indiscipline, défense poreuse, les Argentins ont voulu jouer ils l'ont payé 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

Petite finale AfS Argentine
Par Thomas Audebert|Ecrit pour TF1|2015-10-31T11:21:37.466Z, mis à jour 2015-10-31T11:21:38.447Z

L'Afrique du Sud n'a pas volé sa victoire (24-13). Dans un match où sa froide efficacité a été redoutable, les joueurs argentins n'ont pas pu rivaliser. Explications en chiffres.

24-13 score final. 21-3 à la mi-temps pour les Springboks, il n'y a pas vraiment eu match ce vendredi soir pour la petite finale. Les Sud Africains ont l'habitude et ont parfaitement muselé les Argentins pour s'imposer et obtenir la 3ème place de cette Coupe du monde. Malgré de belles dispositions dans leur jeu d'attaque, les Pumas ont subi la pression des joueurs d'Heyneke Meyer. On fait le point avec quelques chiffres pour expliquer ce résultat logique.

Revoyez en images la petite finale entre Argentins et Sud Africains.



Un jeu d'attaque pour les Pumas.

Incroyable mais vrai, la majorité des statistiques offensives sont en faveur des Pumas. Défenseurs battus, mètres parcourus, ballons portés. Toutes ces catégories sont largement dominés par les joueurs de Daniel Hourcade. 560 mètres parcourus pour les Argentins contre 367 aux Sud Africains, 184 ballons portés contre 96 et 32 défenseurs battus contre 17. A priori, on aurait du voir la colonne d'essais exploser. Et pourtant, les Argentins n'ont inscrit qu'un seul essai contre 2 aux Sud Africains. Et tout cela s'explique par une défense de fer.


Une défense imbattable

Seulement 13 points encaissés, ce simple chiffre explique la prestation défensive des Springboks. Les plaquages d'abord. 195 plaquages pour les Boks contre 104 aux Argentins, pratiquement deux fois plus. Les coéquipiers de Bryan Habana ont été beaucoup plus actifs dans cette phase de jeu. Mais plus parlant encore sont les turnovers concédés à l'adversaire. Les Argentins, en conservant beaucoup le ballon, ont également subi de nombreuses pertes de balles. 17 contre 10 aux Sud Africains et seulement 4 ballons récupérés contre 14. Les Sud Africains ont su profiter des erreurs argentines.


L'indiscpline est punie

Les Argentins ont également été davantage sanctionnés. Face à un pack sud africain très solide, les Argentins se sont fait piégés et ont concédé 15 pénalités alors que les Sud Africains n'en ont offert que 10 à leurs adversaires. Des pénalités qui ont été convertis par l'ouvreur Handre Pollard qui a réussi un 4/5. Son homologue des Pumas Nicolas Sanchez n'a pas flanché une seule fois mais n'a eu que 3 occasions de marquer (un drop, une pénalité et une transformation).

Le carton jaune très précoce de Cubelli a également nui à l'Argentine. Réduit à 14 au bout de 5 minutes, ils ont encaissé 10 points pendant l'infériorité numérique. 10-0 pour l'Afrique du Sud, ils n'ont jamais été en mesure de contester cette domination.


Enfin, une dernière statistique intéressante qui prouve la supériorité du pack sud africain, les mauls remportés. 6 pour les Springboks contre 0 aux Pumas. Ce match était celui des costauds, cette petite finale était celle des Sud Africains.