Insolite – Caramel, gros et oreilles chou-fleur : parlez-vous rugby ? 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

error
Par Loris BELIN|Ecrit pour TF1|2015-10-24T14:08:15.378Z, mis à jour 2015-10-27T14:11:16.732Z

La rédaction de TF1 a décidé de vous tester sur le langage de l’ovalie. "Parlez-vous rugby?" est une rubrique qui vous explique en quelques mots les termes couramment employés dans le milieu du rugby.


> CLIQUEZ ICI POUR RETROUVER TOUTES LES EXPRESSIONS DU RUGBY <

Le Caramel


 Aussi appelé tampon. Un caramel désigne un plaquage dévastateur qui laisse souvent le plaqué au sol pendant quelques instants. Un caramel est un plaquage viril mais légal, violent mais pas gratuit, un geste toujours à la limite. Quiconque donne un caramel envoie avec lui un message : vous ne me passerez pas aujourd’hui messieurs. Exemple typique : Sébastien Chabal contre les All-Blacks. 

Les gros 

Les gros est le surnom affectif donnés aux joueurs avants qui forment le pack. Les gros sont appelés ainsi car ce sont des joueurs costauds, puissants, sur le terrain pour imposer leur force physique avant tout. Un « gros » n’est pas forcément un joueur très lourd par rapport à son gabarit mais c’est un solide gaillard sur lequel on compte pour apporter de la densité, de la masse au jeu. 

Les oreilles en chou-fleur

 Ce n’est pas une règle mais les joueurs de rugby, surtout les avants, ont les oreilles en chou-fleur car elles sont déformées par les coups que prend le cartilage de l’oreille. Un hématome se forme et le cartilage se déforme. L’oreille grossit etle cartilage se raidit. Une oreille en chou-fleur fait partie de l’apanage du rugby car en appelle aux chocs violents que peuvent prendre les joueurs. Deux solutions : le casque ou les bandes d’Elastoplast. Exemple : les oreilles de Fabien Pelous en image de cet article.