Insolite - Impact player, Crunch et Tee : parlez-vous rugby ? 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

AngAus Resume Court
Par Thomas Audebert|Ecrit pour TF1|2015-10-06T15:15:12.598Z, mis à jour 2015-10-07T13:36:37.444Z

La rédaction de TF1 a décidé de vous tester sur le langage de l’ovalie. Parlez-vous rugby est une rubrique qui vous explique en quelques mots les termes couramment employés dans le milieu du rugby. Aujourd'hui, on s'intéresse aux remplaçants, aux relations France-Angleterre et à un petit objet en plastique.

> CLIQUEZ ICI POUR RETROUVER TOUTES LES EXPRESSIONS DU RUGBY <


Retrouvez en images le dernier match de l'équipe de France 


Impact-player

Encore une fois un mot emprunté à nos amis d'Outre-manche. Se dit d'un joueur remplaçant, qui lors de son entrée en jeu, agit directement sur la puissance de son équipe. Il doit apporter son "impact" pour fatiguer davantage l'équipe adverse. Certains joueurs sont des "spécialistes" du genre : Uini Atonio, le pilier français par exemple.

Crunch

C'est le moment fort d'un tournoi des Six Nations. Le "Crunch" , qui signifie "moment crucial" en anglais, est le surnom de la rencontre qui oppose chaque année le XV d'Angleterre au XV de France. Aujourd'hui, par abus de langage, il désigne n'importe quelle rencontre qui voit s'opposer ses deux équipes. Cette rencontre est considérée par les spécialistes comme le moment le plus fort du Tournoi, car il oppose les deux nations phares de l'hémisphère Nord. Si cette Coupe du monde ne verra pas un nouveau Crunch, il est à noter que ce match a été jouée pour la 100ème fois en préparation au mois d'août dernier.

Tee

Si vous regardez attentivement les matchs de cette Coupe du monde, au moment d'une pénalité ou d'une transformation, vous verrez les buteurs poser le ballon, sur un petit objet, généralement en plastique. C'est ce qu'on appelle le "tee". C'est une invention relativement récente, auparavant les tireurs faisaient un petit trou dans le sol ou créait un petit monticule de terre pour poser le ballon soigneusement. A chacun ses tics et à chacun ses tee. Pour l'anecdote, il parait que Jonny Wilkinson, le célèbre buteur anglais a gardé le sien durant toute sa carrière, et le faisait réparer à chaque fois que celui-ci était en mauvais état.

en savoir plus : Denis Brogniart, Christian Jeanpierre