Dans l'actualité récente

Insolite : Passer au frigo, chef de gare et coller un timbre, parlez-vous rugby ? 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

Conrad Smith carton jaune
Par Yoann Palej|Ecrit pour TF1|2015-10-29T19:01:36.968Z, mis à jour 2015-10-29T19:01:36.968Z

La rédaction de TF1 a décidé de vous tester sur le langage de l’ovalie. "Parlez-vous rugby ?" est une rubrique qui vous explique en quelques mots les termes couramment employés dans le milieu du rugby.

Passer au frigo

Il ne s’agit pas de transformer un joueur en glaçon ou de l’envoyer jouer sur une patinoire. Passer un joueur au frigo est la conséquence d’une faute de ce dernier, coupable d’un geste illicite ou dangereux. L’arbitre décide alors en son âme et conscience de lui adresser un carton jaune, un avertissement qui lui vaudra dix minutes de suspension. Pendant ce laps de temps, le coupable devra quitter le terrain et rejoindre un banc prévu à cet effet, derrière une ligne de touche. Cela signifie qu’il laissera ses coéquipiers à 14 contre 15.


Voir le dernier passage au frigo de la Coupe du monde



Chef de gare


Ne regardez pas à droite et à gauche, il n’y a pas de train à l’horizon. Le terme « chef de gare » est un sobriquet plutôt affectueux (quoiqu’un poil moqueur !) à l’encontre d’un arbitre qui a tendance à abuser de son sifflet pendant un match. Mais ce terme est aussi utilisé dans d’autres sports comme le football. Il n’est pas propre au rugby. Distinction toutefois majeure à apporter : l’ovalie respecte bien plus l’arbitre qui, selon l’adage, a toujours raison. Un arbitre qui siffle trop est donc un arbitre qui doit calmer deux équipes indisciplinées, voilà comment on peut le résumer !



Coller un timbre


Les philatélistes peuvent ranger leurs albums collections. Il s’agit là bien d’un terme rugbystique qui s’apparente à un contact virulent, un gros plaquage. Egalement appelé « tampon », « caramel », « bouchon », « arrêt-buffet », ou autre gourmandise, ce terme est souvent employé lors des envolées lyriques des commentateurs de rugby. Attention, coller un timbre n’est pas forcément hors-la-loi si le plaquage en question est correct. Il convient à l’arbitre de jouer les postiers et de juger si oui ou non le colis est arrivé en assez bon état.