Dans l'actualité récente

Jerome Garcès, un Français en demi-finale de la Coupe du monde 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

RTX1LSOW
Par Thomas Audebert|Ecrit pour TF1|2015-10-20T16:00:54.859Z, mis à jour 2015-10-20T16:00:54.859Z

Pour arbitrer la rencontre entre les All Blacks et l'Afrique du Sud en demi-finale samedi à Twickenham, le World Rugby a désigné un Français, Jerôme Garcès. Une marque de reconnaissance pour le dernier représentant du rugby français à la Coupe du monde de rugby.

Les calembours ne manqueront pas à l'heure où le dernier Français "en compétition" dans cette Coupe du monde de rugby 2015 n'est pas un joueur ou un entraîneur mais un arbitre. On le désigne comme "le meilleur tricolore de la Coupe du monde", depuis l'annonce du choix de Jerômes Garcès pour arbitrer la demi-finale entre les Blacks, bourreaux des Bleus, et des Sud-Africains revanchards.

Revoyez en images les plus beaux essais des quarts de finale.


Mais c'est somme toute logique pour cet homme de 41 ans qui fait ses gammes au plus haut niveau depuis bientôt 10 ans. Premier match en Top 14 en 2006, première rencontre internationale en 2010, on le retrouve donc en 2015 en demi-finale d'une Coupe du monde de rugby. C'est d'autant plus mérité que l'arbitrage est régulièrement conspué depuis le début de la compétition. De Jaco Peyper en ouverture coupable de réclamer la vidéo trop souvent jusqu'à Craig Joubert, voué aux gémonies depuis son erreur reconnue lors du quart de finale Australie-Ecosse.

Jerome Garcès, lui, traverse cette Coupe du monde sans crise et sans erreurs manifestes quoi qu'en disent les Irlandais, après leur quart de finale perdu face à l'Argentine. C'était déjà sa quatrième rencontre de la compétition. Après le superbe match Japon-Afrique du Sud, il a poursuivi par un match très tendu et décisif entre l'Angleterre et le Pays de Galles où son arbitrage a été unanimement salué. Pour terminer son premier tour, la rencontre Irlande-Italie n'a pas soulevé de polémique majeure sur l'arbitrage du Français.

D'ailleurs dans son classement des arbitres, le journal anglais The Telegraph, le place à la cinquième position des meilleurs arbitres de la compétition.


L'arbitrage français en avant

Pour la première fois de l'histoire de la compétition (8ème édition tout de même), un arbitre français sera sur le pré pour des demi-finales. Alors oui, on pourrait l'expliquer par la présence presque systématique des Français à ce niveau du tournoi (Une seule élimination avant les demi-finales en 1991), mais il y avait toujours une seconde demi-finale pour laquelle aucun Français n'avait jamais été choisi. Il s'agit donc d'une véritable performance pour le Béarnais. 

Avec le choix de Jerôme Garcès, c'est l'ensemble de l'arbitrage français qui est récompensé. 4 arbitres étaient présent au début de la compétition dont Romain Poite qui assistera Garcès ce samedi. Il s'agit du plus gros contingent parmi les arbitres de la compétition devant les Anglais, les Irlandais ou encore les Sud Africains. Une belle marque de confiance de la part de World Rugby.

Alors reverra t-on Jerôme Garcès en finale ? Rien n'est moins sur. Il parait peu probable qu'un arbitre désigné pour les demi-finales ait également la chance d'arbitrer la finale, donc le Français devrait quitter la compétition sur cette dernière rencontre en compagnie de l'Anglais Wayne Barnes désigné pour la rencontre Australie-Argentine. Pour le dernier match, le 31 octobre, on parierait plutôt sur une vieille connaissance : le Gallois Nigel Owens.