L’Irlande et l’Australie impressionnent, le Japon étonne 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

Sexton essai Irlande Canada
Par Yoann Palej|Ecrit pour TF1|2015-09-28T08:05:06.712Z, mis à jour 2015-09-28T08:15:27.929Z

Après 10 jours de compétition, toutes les équipes de la Coupe du Monde font relâche ce lundi. L’occasion de faire un bilan en chiffres après la deuxième journée de la phase de poules qui a vu les favoris faire respecter la logique.

110


Depuis le début de la Coupe du Monde, le spectacle est au rendez-vous avec une pluie d’essais. Lors des 19 matches joués depuis dix jours, 110 essais ont été marqués, soit 6 par match en moyenne. Une moyenne qui devrait baisser à mesure que l’on s’approche des matches couperets. Mais pour le moment, les attaques se régalent. A l’image de l’Australie (14 essais), de l’Irlande (13) ou de la Nouvelle-Zélande (11). La France est bien loin des meilleurs avec seulement 7 essais. A noter que les meilleurs marqueurs se nomment Gareth Davies, Cory Allen (pays de Galles) et J.P.Pietersen (Afrique du Sud) avec 3 essais chacun.

987


C’est le nombre de points marqués en tout depuis le début du Mondial en Angleterre. Pas de surprise dans les équipes de tête avec encore une fois l’Irlande en pole position (94 points). Suivent l’Australie à un petit point (93) et la Nouvelle-Zélande qui cumule 84 points. On retrouve dans les meilleurs réalisateurs le surprenant arrière-buteur du Japon, Ayumu Goromaru qui totalise 29 points. Derrière, l’Anglais Owen Farrell et l’Argentin Nicolas Sanchez le talonnent avec respectivement 27 et 26 unités. Dans ce total de points, outre les 110 essais, on retrouve notamment 93 pénalités (8 pour l’Angleterre, 7 pour les Samoa et la France) et 76 transformations. C’est le Gallois Dan Biggar qui arrive en tête face aux perches avec 7 pénalités réussies.

2


C’est le nombre de drops réussis depuis le match d’ouverture entre l’Angleterre et les Fidji le 18 septembre dernier. Il a fallu attendre 966 minutes de jeu dans cette Coupe du Monde pour voir le premier réussi par l’Argentin Nicolas Sanchez face à la Géorgie. L’autre a été marqué par Owen Farrell avec l’Angleterre contre le pays de Galles. Lors de la dernière édition, en 2011, 20 drops avaient été inscrits en tout et pour tout. Les buteurs ont encore le temps de se rattraper…

16


C’est le nombre de cartons jaunes distribués par les arbitres lors des 19 premiers matches de la Coupe du Monde. Les plus sanctionnés sont les Géorgiens, les Fidjiens et les Roumains avec 2 exclusions temporaires. Bonne nouvelle en revanche, il n’y a pas encore eu le moindre carton rouge dans le Tournoi.

5147


Soit le total de passes réalisées par toutes les équipes sur les dix premiers jours de compétitions. Sans surprise, on retrouve en tête les formations qui ont impressionné sur leurs deux premiers matches. L’Irlande (437 passes), la Nouvelle-Zélande (402) et l’Afrique du Sud (365) sont sur le podium. Au rayon des individualités, c’est encore un Japonais qui se détache. 126 passes pour Fumiaki Tanaka, à égalité avec l’Irlandais Eoin Reddan. La surprise vient de la troisième place de l’Américain Mike Petri avec 124 passes

15459


C’est le nombre de mètres parcourus ballon en main. On y retrouve évidemment l’Irlande (1305m), l’Australie (1172) et l’Afrique du Sud (1119). Mais le joueur qui a avancé le plus depuis le début du Tournoi est Anglais. Il s’agit du surpuissant arrière du XV de la Rose, Mike Brown qui a parcouru 254 mètres en deux matches. Derrière, on retrouve le surprenant Canadien DTH Van der Merwe (243) et l’Argentin Santiago Cordero (172), très impressionnant face à la Géorgie.

Durant toute la Coupe du monde, retrouvez le guide de la compétition TF1 et le rugby mix : les meilleurs moments vidéos de toutes les Coupes du monde.

Pour tout savoir de l’actualité de la Coupe du monde, abonnez-vous à la Newsletter TF1.

en savoir plus : Denis Brogniart, Christian Jeanpierre