LNR, Spedding, Pocock, les cinq infos à retenir de la journée 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

France Roumanie Colère Saint André
Par Nicolas SBARRA|Ecrit pour TF1|2015-10-20T18:25:17.668Z, mis à jour 2015-10-20T18:25:17.668Z

La LNR qui critique le XV de France, Scott Spedding qui répond à David Campese, David Pocock qui devrait jouer la demi-finale, les cinq infos à retenir de la journée de mardi.

La Ligue égratigne les Bleus

La LNR ne compte pas être tenue responsable de la débâcle du XV de France lors de cette Coupe du Monde. Dans un communiqué après son Comité Directeur, la Ligue a noté qu’il « faut d’abord constater avec lucidité que cette défaite est celle d’un encadrement, et de son groupe de joueurs, à l’issue d’un cycle de 4 ans où il n’a jamais vraiment su inscrire un projet de jeu dans la continuité. Pendant cette Coupe du Monde, l’Equipe de France ne s’est pas transcendée comme elle l’avait fait lors des dernières éditions, et comme l’ont fait d’autres équipes pendant cette compétition. Ce constat ne saurait occulter le débat qui doit avoir lieu entre toutes les composantes du rugby français. Mais il doit être fait, même s’il est dur. »

La descente aux enfers des Bleus


Spedding répond à Campese

Après l’élimination des Bleus, l’arrière titulaire Scott Spedding a été vivement critiqué par l’ancien international australien David Campese. Son ancien coach, aux Sharks de 2005 à 2008, avait déclaré : « Franchement, il n'était pas très bon. Il jouait en équipe réserve et n'arrivait pas à franchir le cap du haut niveau. Il a progressé, à l'évidence, mais bon, il fait quoi à l'arrière de l'équipe de France ? » Le néo-Clermontois a tenu à lui répondre via Twitter : « Merci pour ça, Campo. J'avais seulement 19 ans quand tu m'as entraîné. Si seulement tu savais combien j'ai travaillé dur pour en arriver là. Peu importe, j'espère que tu vas bien. »

Pocock devrait jouer la demi-finale

David Pocock a beaucoup manqué à l’Australie contre l’Ecosse en quart de finale. Mais les Wallabies devraient pouvoir compter sur leur troisième ligne pour la demi-finale contre l’Argentine dimanche. « Il se déplace de mieux en mieux et il a repris la course. Nous sommes vraiment confiants sur le fait qu'il joue », a déclaré Michael Cheika ce mardi. Israel Folau, qui manquait lui aussi à l’appel le week-end dernier, et Scott Sio, touché au coude face aux Ecossais, devraient aussi être présents.


John Hardie avec l’Ecosse deux ans de plus

John Hardie, qui ne s’est installé que cet été dans le XV de l’Ecosse, va pouvoir s’y stabiliser. Le troisième ligne de 27 ans a signé un contrat fédéral de deux ans avec sa fédération et va évoluer avec Edinbourg. Néo-Zélandais de naissance, Hardie était jusqu’à il y a quelques mois aux Higlanders, qu’il a quittés pour participer à la Coupe du Monde. Il a été homme du match contre les Samoa.


Les Sud-Africains jouent pour un professeur assassiné

Un professeur, Zukisa Kela, a été assassiné par un gang à Johannesburg durant le week-end. Au moment de mourir, il aurait scandé : « Allez les Springboks, allez ! ». A l’évocation de ce sujet en conférence de presse, Bryan a répondu que « le soutien et la passion qu’il avait pour les Springboks sont la raison pour laquelle nous jouons à ce jeu, pour laquelle nous jouons pour l’Afrique du Sud. » L’ailier sud-africain a tenu à apporter son soutien à son entourage : « Pour sa famille et ses amis, son école, nous pensons à vous, vous êtes dans nos prières. Espérons que nous pourrons continuer à rendre fier notre pays. Nous pouvons unir le pays. »

Le grand format vidéo d'Afrique du Sud - Pays de Galles