Dans l'actualité récente

Malgré l'élimination anglaise, une réussite populaire 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

ARG
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2015-10-27T18:45:44.622Z, mis à jour 2015-10-27T18:47:51.347Z

L’élimination précoce de l’Angleterre, pays organisateur, pouvait laisser craindre le pire mais la superbe ferveur populaire qui avait accompagné la phase de poule ne s’est finalement pas démentie.

Comment se relever du séisme ? C'est sans doute la question que se sont posé les responsables de l'organisation de la Coupe du Monde après l'élimination du pays hôte en phase de poule. Ce désastre sportif laissait alors croire a un désintérêt du public Britannique voire à une désaffection des stades pour les derniers matches. Pourtant, à l'image du rugby proposé, les phases finales ont montré un superbe spectacle dans les tribunes.


Best-of : les meilleurs supporters :



L'émotion Irlandaise, la furia Argentine :

Terminé le Swing Low, Swing Chariot, les bouillants supporters Irlandais et Argentins ont brillamment pris le relais transformant Cardiff, envahie par 50 000 hommes verts, en étuve pour leur quart de finale pour l'une des plus belles ambiances de la compétition.


Vainqueur de ce choc des tribunes, les Argentins auront été le vrai coup de cœur de la compétition à l'image de leur jeu enthousiasmants. Soutenus par de nombreux fans particulièrement festifs avec à leur tête le légendaire Diego Maradona, ils auront été un véritable vent de fraîcheur sur la compétition, ralliant de nombreux Britanniques à leur cause. Venus à 25 000 pour la demi-finale de Twickenham, ils auront marqués le match par leur chants et l'ensembe de la compétition par leur enthousiasme.


Le spectacle comme vecteur de soutien 

Bien que les nations du nord n'aient plus été présentes au stade des demi-finales (une première en Coupe du Monde), le jeu spectaculaire proposé par les quatre équipes de l'hémisphère sud a compensé ce manque pour enthousiasmer les foules et remplir le mythique stade Twickenham qui affichait plus de 80 000 spectateurs lors des deux demi-finales, des chiffres comparables au match d'ouverture et aux rencontres Angleterre - Pays de Galles et Angleterre - Australie.

Si l'élimination anglaise aura été un coup dur porté aux organisateurs, cette Coupe du Monde restera malgré tout la plus belle disputée avec un soutien populaire sans précédent.