Dans l'actualité récente

Mas, Nouvelle-Zélande, FFR : Les cinq infos à retenir de la journée 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

Télérugby - Mas : 'Nous remettre en question en mêlée'
Par Julien CHESNAIS|Ecrit pour TF1|2015-10-22T19:00:08.740Z, mis à jour 2015-10-22T19:00:08.740Z

De la retraite de Mas à la composition du XV néo-zélandais pour la demi-finale, en passant par la "cellule technique" de la FFR, voici les cinq infos à retenir de ce jeudi.

Retraite internationale pour Nicolas Mas

Il y pensait depuis la défaite face aux Blacks samedi dernier. Il l’a annoncé dans les colonnes de l’Equipe ce jeudi matin : « Voilà, c’est fini je ne jouerai plus en équipe de France. Après cette compétition, je savais que ce serait compliqué au niveau international. Je vais avoir 36 ans en mai. Il fallait que ça se termine ». L’actuel pensionnaire de Montpellier met ainsi fin à douze ans de carrière chez les Bleus. Son compteur restera bloqué à 85 sélections. Après Pascal Papé et Fred Michalak, il est le troisième Français à annoncer sa retraite internationale à l’issue de cette Coupe du monde.

Revoir le seul essai de sa carrière face à l'Italie: 


Un seul changement dans le XV de la Nouvelle-Zélande

Les bourreaux des Français ont été reconduits à une exception près. Le sélectionneur néo-zélandais Steve Hansen a communiqué la liste des joueurs retenus pour affronter l'Afrique du Sud en demi-finale de la Coupe du monde 2015, samedi à 17h. Seul le pilier Wyatt Crockett a été changé. Blessé, il est remplacé Joe Moody. 

XV de départ : B. Smith - Milner-Skudder, Savea - C. Smith - Nonu - Carter (o) A. Smith (m) - McCaw (cap), Read, Kaino - Whitelock, Retallick - O. Francks, Coles, Moody Remplaçants : Mealamu, B. Francks, Faumuina, Vito, Cane, Kerr-Barlow, Barrett, Williams


La FFR annonce la mise en place d’une « cellule technique »

Dans un communiqué, la Fédération Française de Rugby a annoncé sa volonté de mettre en place, de manière conjointe avec la LNR d'ici deux semaines, une "cellule technique" qui "aura pour mission d’étudier les mesures à prendre pour donner au XV de France les moyens d’être plus compétitif." Cette décision a été prise suite à une réunion exceptionnelle au siège de la FFR qui, en plus de réunir l’ensemble des membres du Bureau Fédéral élargi de la FFR (12 membres du Bureau Fédéral et les 11 membres élus associés) a convié à la table Didier Retière, Directeur Technique National de la FFR, Paul Goze, Président de la LNR et Jean-Pierre Lux, ancien président de l’ERC et membre du Comité Directeur de la FFR. 


Entre "cinq semaines et trois mois" d'indisponibilité pour Michalak

Il faudra patienter pour le revoir sur les terrains. Blessé contre la Nouvelle-Zélande samedi dernier, Frédéric Michalak souffre d'une déchirure de l'ischio-jambier de la jambe droite et manquera entre « cinq semaines et trois mois » de compétition, a annoncé son entraîneur au Rugby Club Toulonnais, Bernard Laporte, toujours en attente « de précisions du staff médical » concernant l'indisponibilité exact de son buteur. 


Hansen ne gobe pas les éloges de Meyer

Mercredi, Heyneke Meyer avait souligné la grande performance de la Nouvelle-Zélande, qui avait écrabouillé la France en quarts de finale (62-13). L'entraîneur de l'Afrique du Sud en avait profité pour lâcher que cette Nouvelle-Zélande-là était la "meilleure équipe de tous les temps". Le sélectionneur des All-Blacks, Steve Hansen, lui a répondu : "Il nous a encensés tout la semaine. C'est une tactique. Je parie qu'ils sont prêts à nous couper la tête. En interne, je suis sûr qu'il tient un autre discours. Si nous ne jouons pas notre jeu, nous n'aurons aucune chance. On ne ne peut pas se faire avoir par des flatteries." Vivement la demi-finale entre les deux équipes samedi.