Dans l'actualité récente

Nouvelle-Zélande – Du repos et « l'affaire McCaw » au programme 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

McCaw
Par Thomas COUPPE|Ecrit pour TF1|2015-10-27T05:00:12.588Z, mis à jour 2015-10-27T05:00:12.588Z

Après leur demi-finale victorieuse contre l'Afrique du Sud, samedi, les All Blacks ont une semaine pour se remettre du combat physique intense, mais aussi pour dégonfler le buzz créé par son capitaine.

Les Néo-zélandais ont bénéficié d'une journée de repos, dimanche, au lendemain de la victoire contre l'Afrique du Sud. Un jour off bienvenue, tant l'engagement physique a été impressionnant face aux Springboks. Un match d'une rare intensité, qui a laissé des traces. Nehe Milner-Skudder, sorti sur blessure à la 49ème minute (et remplacé par Beauden Barrett, qui marque un essai deux minutes plus tard), est touché au mollet gauche après un choc avec Bryan Habana. Un coup dur pour les All Blacks, car l'ailier est le deuxième meilleur marqueur d'essais de la Coupe du monde (5), derrière Julian Savea (8).


Revoir la victoire de la Nouvelle-Zélande contre l'Afrique du Sud : 


La solution, comme contre les Springboks, serait de faire glisser à l'aile Ben Smith et de faire entrer Barrett à l'arrière. Mais Ben Smith a lui aussi subi les impacts sud-africains et n'est pas encore totalement certain pour la finale. Un joli casse-tête pour Steve Hansen, qui dispose toutefois de solutions sur le banc (notamment Sonny Bill Williams).

Mais la réflexion du sélectionneur des All Blacks a été perturbé ces dernières heures par l'affaire McCaw. Selon les angles de caméra, le coude du capitaine néo-zélandais semble toucher (sans aucune certitude) le visage de François Louw. La commission de discipline avait jusqu'à ce matin pour décider d'une citation. Elle n'a finalement pas jugé bon de sanctionner le troisième-ligne élu trois fois meilleur joueur du monde. Mais l'affaire a occupé l'espace médiatique et les réseaux sociaux depuis la fin du match contre les Springboks. « Il y a certaines personnes un peu jalouses de lui, mais 99% des gens dans le rugby l'apprécient... Quand Richie ne joue pas contre eux. »

En se projetant vers la finale, Steve Hansen a voulu atténuer l'enthousiasme général concernant les dernières performances de son équipe : « Si vous revenez quatre ans en arrière (NDLR : en 2011, lorsque la Nouvelle-Zélande a été championne du monde), on avait fait un super match en demi-finale contre l'Australie, mais on n'avait pas réussi à maintenir notre niveau de performance une semaine plus tard en final (NDLR : face à la France, victoire 8-7) ». Quatre ans plus tard, les All Blacks sont de nouveau en finale. Avec l'expérience de 2011 dans leurs bagages, et cette fois Dan Carter n'est pas blessé. 

en savoir plus : Match Afrique du Sud Nouvelle-Zélande