Pourquoi l’Angleterre va gagner ce soir contre le pays de Galles 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

RTR4G23H
Par Loris Belin|Ecrit pour TF1|2015-09-26T17:07:52.025Z, mis à jour 2015-09-26T17:57:08.576Z

Ce Angleterre - pays de Galles est le choc de cette deuxième journée de la Coupe du monde. Découvrez pourquoi les Anglais répondront présents à ce rendez-vous.

Dans ce groupe de la mort, les voisins anglais et gallois savent l’importance de leur rencontre ce soir. Le vainqueur de ce match aura déjà un soulier en quart de finale et prendra une option sur la première place de la poule A, pas anodine en vue de la suite de la compétition. Voici les cinq raisons qui nous laissent croire que vous devriez miser sur les locaux. 


Ils doivent assumer leur statut de favori 

Le XV de la Rose n’a pas particulièrement brillé contre les Fidji pour leur premier match de la compétition. Mais ils ont su glaner l’important point de bonus contre les Fidji (35-11), ce que l’Australie n’a par exemple pas réussi. Passée la pression qui pesait sur les épaules anglaises due au classique match d’ouverture, ils vont cette fois pouvoir dérouler leur jeu et auront à cœur de justifier leur place parmi les favoris de cette Coupe du Monde.


Ils jouent à la maison

Twickenham est un stade mythique et un chaudron bouillantissime pour les matches de l’équipe d’Angleterre. Le capitaine anglais Chris Robshaw (qui va devenir ce soir le deuxième capitaine le plus capé de l’histoire de la sélection) le sait : « Je pense que l’ambiance va être électrique. » La passion qui règne dans les travées du stade et l’enjeu qui entoure ce match fait grimper les compteurs de décibels. On attend les hymnes avec grande impatience ! 


Ils veulent jouer offensif 

Le XV de France sait très bien ce dont les Anglais sont capables dans un bon jour, encaissant 55 points dans un match crucial pour le résultat du tournoi des Six nations. Le coach anglais Stuart Lancaster a annoncé du spectacle en conférence de presse : « Avec la qualité de nos lignes arrières, on ne peut pas jouer petit bras. » Cela tombe bien, l’arrière Mike Brown a été étincelant contre les Fidji (deux essais). Lors de ses trois dernières défaites contre le Pays de Galles, l’Angleterre avait inscrit … zéro essai.


Ils ont l’ascendant psychologique 

Lors du dernier tournoi des Six nations, l’Angleterre avait privé le Pays de Galles du Grand Chelem en s’imposant à Cardiff dès la première journée du tournoi. Lors de leur dernière rencontre à Twickenham, rebelote, victoire anglaise sans contestation (29-18 en mars 2014). Les Anglais ont l’occasion d’asseoir un peu plus leur domination contre un de leurs meilleurs ennemis. Alors, jamais deux sans trois ? 


Ils retrouvent leur maillot blanc 

Après avoir évolué en rouge contre les Fidji, les anglais retrouvent leur traditionnelle tunique blanche. C’est sous ces couleurs que le XV de la Rose avait remporté son seul titre de champion du monde en 2003. Le stade sera presque tout de blanc vêtu et n’acceptera qu’il ne soit sali que part les glissades dans l’en-but gallois.