Irlande - Roumanie: Pourquoi les Irlandais font forte impression 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

Rugby - Coupe du monde 2015 - Irlande - Canada : revoir le match
Par Loris Belin|Ecrit pour TF1|2015-09-27T15:15:50.149Z, mis à jour 2015-09-27T15:15:50.149Z

L’Irlande sera le principal adversaire de l’équipe de France dans ce groupe D et son début de Coupe du Monde impressionne. On vous explique pourquoi il faut suivre cette équipe très attentivement avant leur match face à la Roumanie ce soir (17h45).

Souvent placée, l’Irlande est pourtant la seule nation majeure en Europe à n’avoir jamais atteint les demi-finales de la Coupe du Monde. Ajoutez-y des matchs de préparation guère convaincants et voilà de quoi laisser le XV du Trèfle dans l’ombre des favoris. 

C’est pourtant avoir la mémoire bien courte que de sous-estimer les derniers vainqueurs du tournoi des Six nations. Pour leur premier match, les irlandais se sont baladés face au Canada (50-7). Des Canadiens qui sont passés proches de faire tomber l’Italie hier, de quoi classer la performance des coéquipiers de Jonathan Sexton lors de la première journée. Après dix minutes de rodage, les joueurs de Joe Schmidt ont assuré leur victoire vitesse grand V avec le bonus offensif à la clé dès la mi-temps ! Les verts ont su exploiter au maximum leur supériorité numérique avec trois essais inscrits lorsque les canadiens étaient réduits à 14. Une maitrise des temps forts nécessaire pour aller loin dans une telle compétition. 

En seconde mi-temps, l’Irlande a pu économiser ses cadres sans baisser d’intensité. Les remplaçants ont montré qu’ils n’étaient pas là que pour faire le nombre avec deux essais dans les dix dernières minutes. Les chiffres sont éloquents : 100% d’efficacité en conquête, 89% de réussite en défense, un 7/8 au pied et sept essais marqués, une copie presque parfaite

Le XV du Trèfle que l’on critiquait pour leur jeu peu flamboyant ont prouvé qu’ils aimaient autant les luttes âpres et fermées que les tempos élevés comme contre le Canada. Contre la Roumanie à 17h45, la dimension physique des irlandais devrait faire merveille. Pour les « coiffeurs », c’est aussi le match de la confirmation pour toute une nation avec la ferme intention de remettre l’Irlande parmi les plus sérieux outsiders.