Dans l'actualité récente

Australie : ces joueurs qui souhaitent terminer en beauté 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

Matt Giteau
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2015-10-29T15:31:28.988Z, mis à jour 2015-10-29T15:31:33.199Z

Si aucun des sélectionnés australiens n'a officiellement annoncé sa prochaine retraite des terrains, le duel face aux All Blacks sera certainement le dernier lors d'un Mondial pour nombre d'entre eux. A commencer par Stephen Moore et Matt Giteau.

A 33 ans, Wycliff Palu et Matt Giteau sont les deux joueurs les plus âgées de la sélection australienne. De fait, pour les neuf trentenaires du groupe aussie, les chances de voir le Japon en 2019 sont infimes. Quelques monstres sacrés du rugby australien vont devoir baisser le rideau sur leur carrière internationale demain face à la Nouvelle-Zélande.

Revoir la victoire des Australiens en demi-finale face à l'Argentine :

Stephen Moore (32 ans)

Treize ans après ses débuts face à l'Angleterre, Stephen Moore est toujours là. Après avoir traversé des hauts (finale du Mondial 2003 perdue face à l’Angleterre) et des bas (la non-sélection pour le Mondial 2011 qui précipita son départ pour Toulon), le talonneur traverse certainement sa dernière compétition internationale le sourire aux lèvres.  "Je me régale", avouait-il avant la demie face à l'Argentine.

Scott Fardy (31 ans)

A l'abri de la lumière des projecteurs captée par ses compères de troisième ligne David Pocock et Michael Hooper, Scott Fardy n'en réalise pas une excellente performance pour sa première expérience en Coupe du monde. Le troisième ligne aile a connu sa première sélection il y a seulement deux ans, à l'âge de 28 ans, et compte 30 sélections.  En 2019, il aura 35 ans au compteur. Sa fraîcheur à ce niveau peut lui permettre de faire mentir les statistiques.

Dernière Coupe du monde des stars australiennes Giteau, Mitchell et Fardy :

Adam Ashley-Cooper (31 ans)

À 31 ans et du haut de ses 113 sélections, dont 107 comme titulaire, Adam Ashley-Cooper a vu passer cinq sélectionneurs depuis sa première cape, en août 2005. Comme ses prédécesseurs, Michael Cheika en a fait un taulier, sorte de vice-capitaine et de témoin entre les générations. Après la finale, l'heure sera venue de transmettre définitivement le témoin.

Matt Giteau (33 ans) et Drew Mitchell (31 ans)

Il a fallu la modification  d’une règle de la Fédération australienne au début de l’année, stipulant que tout joueur australien fort de 60 sélections au moins et ayant été titulaire d’un contrat professionnel durant sept saisons au moins avec une franchise australienne, pour  que Matt Giteau et son coéquipier au RC Toulon, Drew Mitchell, réintègrent les rangs des Wallabies au début de l’été. A respectivement 33 et 31 ans, ces retours ne devraient pas se prolonger au-delà de la rencontre de ce samedi à Twickenham.

Pour le pilier Greg Homes (32 ans), le talonneur Tatafu Polota Nau (30 ans), les troisième ligne Wycliff Palu (33 ans) et Dean Mumm (31 ans), cantonnées au banc, l'histoire avec la sélection devrait également prendre fin demain sur les coups de 18h30.

Durant toute la Coupe du monde, retrouvez le guide de la compétition TF1 et le rugby mix : les meilleurs moments vidéos de toutes les Coupes du monde. Pour tout savoir de l’actualité de la Coupe du monde, abonnez-vous à la Newsletter TF1.