Rétro France - Irlande: Quart de finale 2003 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

error
Par Loris BELIN|Ecrit pour TF1|2015-10-10T15:00:40.857Z, mis à jour 2015-10-10T15:05:53.256Z

Avant le France - Irlande décisif pour la première place de la poule D dimanche, la rédaction de TF1 revient sur les trois précédentes confrontations entre les deux équipes en Coupe du monde, toutes remportées par les Bleus. Ce samedi, on passe la seconde. Huit ans après, la France retrouve l’Irlande en quarts de finale et éclabousse la rencontre de son talent pour une victoire tranquille 43-21.

Le contexte 

La France a du mal à se remettre de son Grand Chelem 2002. Le tournoi des VI Nations s’est conclu à la troisième place, avec notamment une défaite contre l’Irlande 15-12. Les Bleus se cherchent et trouvent dans le « gamin » Frédéric Michalak une étincelle durant le premier tour. Il faut bien dire que le XV de France a été chanceux au tirage et est versé dans un groupe B plutôt facile. Résultat : quatre cartons (51 points inscrits en moyenne) et le plein de confiance. Les quelques doutes aperçus contre le Japon (victoire 51-29) sont envolés dans une victoire avec la manière 51-9 contre l’Ecosse, l’équipe la plus dangereuse de la poule. Les hommes de Bernard Laporte ont retrouvé de l’allant et une bonne carburation avec des gros solides devant et une ligne arrière inspirée et rapide. 


Le match 

L’Equipe de France rentre parfaitement dans sa rencontre et inscrit le premier essai dès la troisième minute signé Magne, servi par une belle inspiration de Frédéric Michalak. Les Bleus réalisent même une première mi-temps de rêve. Impériaux en défense, ils anesthésient complètement les offensives irlandaises et contrent pour un deuxième essai conclu en contre par Dominici qui avait mis les cannes. Les Français sont en totale confiance et tentent l’improbable. Harinordoquy prend tout le monde à revers et marque dans l’aile, lui le troisième ligne. La domination est écrasante, un véritable rouleau compresseur. Le score est déjà de 27-0 à la pause et les Bleus ne relâchent pas la pression puisque le vétéran Crenca enfonce le clou dès la reprise sur un magnifique mouvement collectif. La France envoie un message à tout le monde et mène de trente-sept points à la 50ème minute ! L’Irlande va réduire l’écart avec trois essais durant la deuxième mi-temps mais le mal était déjà fait. Le XV de France s’impose dans les grandes largeurs 43-21 et se qualifie pour les demi-finales contre l’Angleterre. 

Le joueur 

Frédéric Michalak. La nouvelle pépite française réalise une Coupe du Monde jusque-là exemplaire, dont il est le meilleur buteur. Pour sa première contre le XV du Trèfle, Michalak est à la hauteur de l’enjeu. La charnière qu’il forme avec Galthié dirige d’une main de maître les offensives françaises à l’image du quatrième essai. Et que dire du coup de pied dans le dos de l’alignement irlandais qui est à l’origine du premier essai ! Ajoutez à cela un 100% au pied pour 23 des 41 points français. Un des sommets de la carrière de l’ouvreur chez les Bleus.  

en savoir plus : Bernard Laporte