Dans l'actualité récente

La star du jour : Juan Martin Fernandez Lobbe, alias « Corcho » 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

fernandez-lobbe
Par Yoann PALEJ|Ecrit pour TF1|2015-10-14T16:45:20.504Z, mis à jour 2015-10-14T16:45:20.504Z

Indéboulonnable troisième ligne de l’Argentine depuis plusieurs années, Juan Martin Fernandez Lobbe n’est pas qu’un joueur de devoir. Le Toulonnais est un pion essentiel des Pumas dans le jeu aérien et la liaison avants-arrières. Portrait.

Juan Martin Fernandez Lobbe 

Né le 19 novembre 1981 à Buenos Aires (Argentine)
Taille : 1,94m
Poids : 105kg 


Revoir le grand format d'Argentine - Namibie



Son parcours en club 

Formé dans le célébrissime Liceo Naval de Buenos Aires, Juan Martin Fernandez Lobbe a profité de l’engouement familial pour progresser. Sous la houlette et la protection de son frère, Ignacio (ancien deuxième ligne de Castres, de Bordeaux et de l’équipe d’Argentine), Juan Martin décide de changer d’air et de tenter l’aventure en Angleterre en 2006. Direction les Sale Sharks d’un certain Philippe Saint-André. Son premier match, il le dispute contre les Tigres de Leicester et enchaîne par une première saison en Premiership. En août 2008, c’est la consécration. L’Argentin est désigné capitaine après la blessure de Jason White. En 2009, sa carrière prend un nouveau tournant avec le départ de PSA à Toulon. Le sélectionneur du XV de France décide de l’emmener dans ses bagages pour en faire un pion essentiel du RCT. Un bail qui commence par une déception lors de la finale du Challenge Européen face aux Cardiff Blues le 23 mai 2010. La saison suivante, la formation présidée par Mourad Boudjellal s’incline à nouveau, mais cette fois-ci en quart de finale de H Cup contre l’USAP. En 2012, encore une défaite en finale du Challenge Européen face à Biarritz. Même chose en finale du Top 14 contre le Stade Toulousain. Maudit ce Juan Martin Fernandez Lobbe ! Pourtant, l’Argentin ne désespère pas et l’avenir va enfin lui sourire. En 2013, le RCT soulève enfin sa première Coupe d’Europe après avoir battu un autre club français, l’ASM Clermont Auvergne. Mais le doublé échappe au RCT qui s’incline en finale du TOP 14 face à Castres. 2014 est l’année de la consécration avec le doublé H Cup-Top 14. 

Revoir les plus beaux plaquages d'Argentine - Namibie 



Son parcours en sélection

L’année 2004 marque le début de l’aventure de Juan Martin Fernandez Lobbe avec les Pumas argentins. C’est à l’occasion d’un match face au voisin uruguayen qu’il obtient sa première cape. Les débuts sont prometteurs à l’image d’une équipe d’Argentine qui monte en puissance sur la scène internationale. En 2007, il fait partie des joueurs sélectionnés pour participer à la Coupe du Monde en France. Le Tournoi est une révélation pour des Pumas qui terrassent deux fois la France (match d’ouverture et 3eme place) et terminent sur le podium pour la première fois de l’histoire du pays. En 2009, Felipe Contepomi absent, le troisième ligne argentine reçoit l’honneur de porter le brassard de capitaine lors d’un Test Match face à l’Angleterre. La victoire des Pumas est éclatante et l’influence de Juan Martin Fernandez Lobbe grandissante. En 2011, il dispute sa deuxième Coupe du Monde mais cette fois-ci, l’Argentine ne confirme pas ses promesses et tombe en quarts face au futur vainqueur de l’épreuve, la Nouvelle-Zélande. Surnommé « El Corcho » (bouchon de liège), le flanker argentin disputera ensuite le Rugby Championship 2012, 2013, 2014 et 2015. Titulaire indiscutable depuis le début du Mondial 2015, le joueur du RCT vit certainement sa dernière grande compétition. A bientôt 34 ans, Juan Martin Fernandez Lobbe cumule 67 sélections avec les Pumas, soit le 8eme joueur le plus sélectionné de l’histoire de l’Argentine.


Ses points forts

Sa polyvalence évidemment ! Capable d’évoluer tantôt à l’aile, tantôt au centre de la troisième ligne, Juan Martin Fernandez Lobbe est un joueur puissant. Très habile ballon en main, il est aussi une arme redoutable sur les ballons aériens. Véritable force de la nature, « marathonien » selon les propres mots de PSA, l’Argentin est capable de créer des brèches par sa capacité à multiplier les courses dans les intervalles. Sa présence dans les rucks est aussi importante pour une équipe comme l’Argentine dont le jeu au sol est une priorité. Doté d’une intelligence reconnue (diplôme d’ingénieur), il est un véritable patron dans les vestiaires. On comprend mieux pourquoi le RCT l’a récemment prolongé.