VIDEO. Afrique du Sud - Etats-Unis (64-0) : Record pour Habana, qualification pour les Boks 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

error
Par Georgia Diaz|Ecrit pour TF1|2015-10-07T19:07:02.413Z, mis à jour 2015-10-07T19:07:03.364Z

Quatre jours après avoir battu les Écossais (34-16), les Springboks ont corrigé les Etats-Unis (64-0) ce mercredi, au stade olympique de Londres. Accrochés en première période, Bryan Habana (3 essais) et ses coéquipiers ont fait la différence au physique dès le retour des vestiaires. Cette victoire leur permet de se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe du monde.

Terminer en tête de la poule B et se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe du monde : objectif atteint pour l'Afrique du Sud qui s'est imposée, ce mercredi, face aux Etats-Unis, au stade olympique de Londres. Accrochés en première période (14-0 à la mi-temps), les Boks ont rapidement fait la différence en seconde période, inscrivant huit essais en 45 minutes. Bryan Habana en a marqué trois et rejoint Jonah Lomu en tête du classement des meilleurs marqueurs d'essais de la Coupe du monde (15). Score final : 64-0, le plus lourd de ce Mondial, et premier zéro pointé de la compétition pour les Eagles qui auraient mérité mieux.

Revoir les essais de Bryan Habana, lors du match Afrique du Sud - Ecosse



Bryan Habana entre dans l'histoire... le tweet "Boltesque" de la Fédération sud-africaine de rugby. 


De Allende, pour une première

Au cours de la première période, les Sud-Africains, pourtant dominateurs ont confondu vitesse et précipitation et été gênés par les Eagles.  Ces derniers bien que bougés en mêlée, ont résisté, ralenti les libérations de balle de leurs adversaires, et fait preuve de courage pour conserver le ballon au maximum.

Possession de balle : 51 % pour les Sud-Africains - 49% pour les Américains
Domination territoriale : 59% pour les Sud-Africains - 41 % pour les Américains

Peu à signaler au cours des 45 premières minutes, si ce n'est le premier essai du centre Damien De Allende, sous le maillot des Bocks. Marqué, en puissance, sous les poteaux, après une maligne claquette de Burger (8e), il portait à 1500 le total de points inscrits depuis le début de cette huitième Coup du monde. Le score était alourdi, 20 minutes plus tard, par un essai de pénalité, accordé par l'arbitre français de la rencontre, Pascal Gauzere, aux Boks.


Le festival Habana

En seconde période, les Boks, brouillons, sont passés à la vitesse supérieure et les Eagles, dépassés, fait montre de leurs limites. Bryan Habana en a profité et marqué trois essais (42e, 59e et 63e), égalant le record de Jonah Lomu, meilleur marqueur de la Coupe du monde de rugby (15). Un record qu'il aurait pu battre, à la 66e, en tenant un peu mieux le ballon ! François Louw a inscrit  un doublé (52e et 69e). Le jeunes Jesse Kriel (21 ans) et l'expériementé Bismarck Du Plessis ont également plongé dans l'en-but adverse, un essai chacun (73e et 47e), avant que Lwazi Mvovo, titularisé à l'aile en l'absence de JP. Pietersen, ne scelle la marque, à la 84e.

Les Springboks sont qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe du monde de rugby.

Durant toute la Coupe du monde, retrouvez le guide de la compétition TF1 et le rugby mix : les meilleurs moments vidéos de toutes les Coupes du monde. Pour tout savoir de l’actualité de la Coupe du monde, abonnez-vous à la Newsletter TF1.