Dans l'actualité récente

VIDEO. Italie-Canada : La Squadra Azzura s'impose dans la douleur 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

italie
Par Raphaël BLOCH|Ecrit pour TF1|2015-09-26T16:13:09.052Z, mis à jour 2015-09-26T17:47:40.516Z

Dominés par les Bleus lors de leur premier match, les Italiens ont longtemps souffert cet après midi avant de s’imposer face aux Canadiens. Incroyablement généreux, les «Canucks » ont pu faire étalage de leur talent lors d’une rencontre qu’ils ont enflammée.

Le match 

Les points, mais pas la manière. L’Italie, partie favorite cet après-midi dans son match face au Canada a bien failli trébucher. Dépassés sur l’envie et l’engagement physique, les joueurs de Jacques Brunel ont été rapidement menés au score. Sur un renvoi italien, après une pénalité canadienne (Hirayama, 15e), l’ailier Daniel Van der Merwe, insaisissable depuis le début de la rencontre, transperce la défense italienne et s’en va marquer, après une course de 60 mètres et un relai, l’un des plus beaux essais de la Coupe du monde. 

Saisis à vif, les Italiens réagissent dans la foulée et inscrivent un essai (17ème minute) par l’intermédiaire du puissant pilier gauche Michele Rizzo. Jusqu’à la mi-temps, seules deux pénalités sont marquées par le botteur italien Tommaso Allan (25e et 40e). A la pause, l’Italie mène d’une courte tête, 13-10. Après la reprise, les Italiens sont une nouvelle fois dépassés par la générosité des Canadiens. Un engagement qui permet aux « Canucks » de reprendre l’avantage grâce à l’arrière Matt Evans, qui aplatit dans l’en-but après une combinaison en triangle sur une touche (15-13). 

Encore une fois, et contre le cours du jeu, les Italiens parviennent à reprendre la tête grâce à un essai du premier centre Gonzola Garcia (20-15, après transformation). Un peu échaudées physiquement, les deux équipes passent chacune encore une pénalité. Victoire sans bonus offensif pour les Italiens (23-18), qui conservent avec ces 4 points un mince espoir de qualification pour les quarts de finale. Héroïques tout au long de la rencontre, les Canadiens s’en iront défier pour l'honneur le quinze de France qu’ils n’ont réussi à battre qu’une seule fois en huit confrontations. 



L'action du match

Sans conteste le premier essai du match. Intenable sur son aile, le numéro 11 canadien Daniel Van der Merwe récupère le ballon dans ses 22 mètres sur un renvoi italien. Cadrage-débordement, le joueur élimine son vis-à-vis avant de percer sur 50 mètres. Isolé au milieu des italiens, l’ailier joue dans l’axe avec le deuxième centre Hearn venu au soutien dans sa course, qui lui remet à une dizaine de mètres de l'en-but. Au départ et la conclusion de l'action, Van der Merwe aplatit derrière la ligne italienne et enflamme le stade.


L'homme du match

Entré à la 58ème minute, Mauro Bergamasco, a écrit un peu plus l’histoire de son sport. Le flanker du XV d’Italie est désormais co-détenteur du record de participation à la Coupe du Monde de Rugby avec le Samoan Bryan Lima (5 participations). Auteur de plusieurs tampons dont il a le secret, le joueur de 36 ans a fièrement honoré sa 106ème sélection. Mais l’ancienne icône du Stade Français n’a pas réussi à galvaniser ses coéquipiers, qui n'ont montré que peu d’envie et commis trop de fautes techniques pour l’emporter plus largement face à de valeureux Canadiens.