VIDEO. Irlande - Roumanie (44-10): Les Irlandais tout en contrôle 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

irlande 2
Par Loris Belin|Ecrit pour TF1|2015-09-27T18:13:15.620Z, mis à jour 2015-09-27T18:13:16.632Z

Les irlandais ont facilement dominé une Roumanie vaillante mais limitée lors de la 2e journée de la Coupe du monde. Le XV du Trèfle prend la tête de la poule D devant l’Equipe de France.

Le match 

La Roumanie nous a offert une copie quasi conforme que face au XV de France : de la dureté, de l’intensité défensive mais un poids offensif quasi inexistant. Un scénario parfait pour des Irlandais joueurs et toujours aussi propres. La première action du match est un symbole avec une séquence de douze phases de jeu et un coup de sifflet après plus de trois minutes. Les irlandais restent pressants et la ligne arrière faisait le spectacle avec un premier essai de Zebo finalement annulé pour un pied en touche. Le premier essai venait à nouveau de Earls, auteur d’une magnifique prise de balle aérienne pour un essai en coin de Bowe (13-3, 19’). Ce même Earls y allait de son propre essai sur un bijou de passe sautée signé Zebo, lui aussi très en vue toute la rencontre. L’Irlande menait 18-3 au repos, sans toutefois faire la différence systématiquement.

L’objectif du bonus offensif se rapprochait un peu plus pour le XV du Trèfle avec le doublé de Earls dès la 43ème minute, cette fois au cœur de la défense roumaine sur un coup de pied au ras de Manigan. Les joueurs des Carpates continuaient de plier sans rompre avant le carton jaune de Gal à l’heure du jeu. Comme face au Canada, l’Irlande profitait de sa supériorité numérique pour enfoncer le clou et Bowe inscrivait à son tour un doublé pour l’essai du bonus (32-3). Fatigués, les roumains cédaient finalement dans le dernier quart d’heure, laissant les verts engranger et inscrire deux nouveaux essais par Kearney (65’) et Henry (74’). Comme mercredi, les Roumains sauvaient l’honneur en toute fin de partie avec le vétéran Tonita qui aplatissait en force, un moindre mal pour une équipe valeureuse mais qui n’a pas la réserve de talent dont dispose des irlandais tranquilles vainqueurs 44-10. 

Revoir le premier essai de Earls


Le fait

Pour avoir stoppé irrégulièrement une action à 50 cm de sa ligne, le roumain Gal écope d’un carton jaune à la 61ème minute. Sur l’action qui suit, Bowe offre le bonus offensif aux Irlandais avant que Kearney ne trouve la faille trois minutes plus tard. A 15 contre 14, les joueurs du Trèfle sont impitoyables et parviennent à faire la différence. Organisés, propres dans la construction, les irlandais confirment leur bonne prestation du match initial contre le Canada. 

L’homme

L’arrière irlandais Simon Zebo a été dans tous les bons coups ou presque avec trois passes décisives et un essai refusé en tout début de match malgré une superbe inspiration. Né d’un père français, Zebo a fait preuve de toutes ses qualités de percussion et de technique. Voilà peut-être le super-sub irlandais pour le reste de cette Coupe du Monde.