VIDEO. La Nouvelle-Zélande a facilement battu la Namibie, mais il n'y a pas eu d'humiliation (58-14) 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

RTX1SBND
Par Pierre-Alexandre CONTE|Ecrit pour TF1|2015-09-24T21:52:18.529Z, mis à jour 2015-09-24T21:56:15.724Z

Tout le monde s'attendait à une victoire écrasante de la Nouvelle-Zélande face à la Namibie. Et les All Blacks ont bien balayé leur adversaire du soir à l'Olympic Stadium. Mais il n'y a pas eu de record de points d'écart ou d'humiliation comme certaines prédictions le laissaient entendre.

Pour leur deuxième match de la Coupe du monde, les Néo-Zélandais ont réalisé le minimum de ce que l'on attendait d'eux. A savoir battre facilement la Namibie, à l'Olympic Stadium (58-14). Néanmoins, si l'écart est important, il n'en reste pas moins supportable pour le XV africain, qui n'est jamais apparu résigné.


Le match

Comme prévu, la Nouvelle-Zélande a dominé la rencontre de la première à la dernière minute, inscrivant au passage neuf essais. Menée 10-0 après six minutes, la Namibie aurait pu sombrer. Et c'est ce que l'on a d'ailleurs un temps envisagé. Mais c'était sans compter sur l'état d'esprit du XV emmené par Jacques Burger, qui a offert une belle résistance et a même été aplatir dans l'en-but néo-zélandais. Malgré tout, les All Blacks repartent avec une victoire convaincante, bonifiée, sans jamais avoir forcé leur talent et en ayant fait tourner. Un plan parfaitement exécuté.



L'action

Pour le symbole, l'action du match aurait pu être cet essai inscrit par Deysel pour la Namibie face à la meilleure nation du monde (50e). Mais le mouvement de la rencontre est bien à mettre au crédit des All Blacks, à la 20e minute de jeu. Sonny Bill Williams réalise un petit numéro dans la défense namibienne et sert, d'une magnifique passe après contact, Fiketoa. Ce dernier conclut ensuite en toute tranquillité l'action entre les poteaux.


Le joueur

Difficile de dégager un joueur dans ce match où les essais ont été nombreux. Mais Beauden Barrett a réalisé un match plein avec une pénalité, cinq transformations et un essai. Ce qui porte à 18 points son total ce soir. Il a fait preuve d'une belle adresse au pied et a converti lui-même une occasion en essai à la 31e en se faufilant entre quatre joueurs namibiens après avoir réalisé un festival. Les points du bonus pour les All Blacks.


Revoir le deuxième essai de Milner-Skudder: