VIDEO. Nouvelle-Zélande - Tonga (47-9) : les Blacks assurent leur première place à l'usure 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

Coupe du monde de Rugby 2015 - Highlights - Nouvelle-Zélande - Namibie : voir le Grand format
Par Nicolas SBARRA|Ecrit pour TF1|2015-10-09T21:24:35.342Z, mis à jour 2015-10-09T22:40:34.913Z

La Nouvelle-Zélande a assuré la première place de son groupe en battant les Tonga (47-9), en gérant puis en accélérant. Elle a qualifié l'Argentine et clarifié l'enjeu du France-Irlande de dimanche.

Les Français et Irlandais sont désormais fixés. Le vainqueur de l’affrontement de dimanche, qui terminera premier du groupe D, affrontera l’Argentine et pas la Nouvelle-Zélande en quart de finale. Les All Blacks ont assuré la première place de leur poule grâce à leur victoire bonifiée contre les Tonga vendredi soir (47-9). Bousculés en première période, ils ont accéléré en seconde pour inscrire 7 essais au total. Ce résultat fait le bonheur des Argentins, quarts-de-finalistes avant de jouer leur dernier match, et des Géorgiens, troisièmes et directement qualifiés pour le Mondial 2019 aux dépens des Tongiens.

Revoyez tous les essais des All Blacks



Le match

Les Aigles des mers ont offert une bonne opposition en début de rencontre, avec beaucoup d'engagement et une bonne défense. Mais ce sont les All Blacks qui ont frappé en premier. Après une touche récupérée dans leur camp et une action avec des enchaînements rapides, Conrad Smith a servi Ben Smith à l’intérieur (13e). Après une pénalité tongienne, l’écart a été creusé à la 31e minute grâce à Tony Woodcock, servi par Aaron Smith.

La fin de première période a toutefois été bien plus difficile pour les tenants du titre. Réduits à 14 à la 38e minute, ils ont été acculés sur leur ligne. Les Tongiens ont choisi la mêlée, à 8 contre 7, ont provoqué 3 pénalités mais n’ont pas obtenu d’essai de pénalité. L’épreuve de force ne s’est pas conclue avec succès pour eux et l’arbitre a renvoyé les équipes aux vestiaires sur le score de 14-3. Les Néo-Zélandais, notamment avec 8 pertes de balle et 7 pénalités concédées, n’ont pas brillé mais assuré l’essentiel.

Cinq essais sur sept en seconde période

Au retour des vestiaires, les Tonga n’ont marqué que trois points sur leur nouveau temps fort en supériorité numérique. Dès lors que les Blacks se sont retrouvés au complet sur le terrain, ils ont appuyé sur l’accélérateur. Les Tongiens, avec leur équipe la plus expérimentée de l’histoire en Coupe du Monde, n’ont pas réussi à répondre physiquement. Cinq essais se sont enchaînés pour des Blacks calmes et gestionnaires.

S’appuyant sur le travail de leurs avants, les joueurs de Steve Hansen ont approché de la ligne et écarté sur l’aile pour la conclusion de Nehe Milner-Skudder (52e). Le doublé de l’ailier est intervenu dans la foulée après un renvoi récupéré et un coup de pied rasant de Beauden Barrett (57e). Entré en jeu, Sonny Bill Williams a été servi sous les perches par Aaron Smith (65e). A 14 dans les 10 dernières minutes, les Tongiens ont cédé deux fois de plus. Par Same Cane sur un départ au ras d’un maul (70e) et par Ma’a Nonu, décalé sur l’aile par Milner-Skudder, auteur d’une course de 40 mètres (76e). Le centre a pu fêter sa 100e cape comme il se doit.

Le joueur du match

Julian Savea était au repos pour ce dernier match de poule mais sera de retour pour le quart de finale. Il ne reste ainsi qu’une place à prendre sur une aile pour affronter l’Irlande ou la France. Et au vu de la performance du soir, Nehe Milner-Skudder a largement pris l’ascendant sur son homologue Waisake Naholo. Le joueur des Hurricanes a inscrit deux essais et a en plus offert une passe d’essai. Celui qui n’a connu sa première sélection que le 8 août en est à 6 essais en 5 capes. Rien que ça. Il a en plus été un danger permanent pour la défense adverse, notamment avec 116 mètres parcourus, meilleur score du match. De l'autre côté, Naholo n’a pas forcément brillé. Il a notamment laissé échapper un ballon face au dernier défenseur, sur une action au large en première période.

Le fait du match

Pour la première fois dans cette Coupe du Monde 2015, deux nations des Iles du Pacifique se sont affrontées. Pour la première fois, deux danses rituelles se sont opposées avant la rencontre. Le moment fort de la soirée a débuté par le Sipi Tau des Tongiens, enchaîné directement par le Haka des Néo-Zélandais de l’autre côté du terrain. La même scène que lors du match d’ouverture il y a quatre ans et qui ne pourra être revue en Coupe du Monde que dans quatre ans minimum.

Retrouvez la vidéo du double Haka

en savoir plus : haka