Dans l'actualité récente

VIDEO. Rétro Australie – Nouvelle-Zélande : la demi-finale 1991 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

Coupe du monde de Rugby 2015 - Highlights - Retro 1991: L'essai de Campese
Par Julien CHESNAIS|Ecrit pour TF1|2015-10-28T17:11:10.974Z, mis à jour 2015-10-30T15:04:27.731Z

Pour la première fois de leur histoire, Wallabies et Kiwis s’affrontent dans un Mondial en 1991. Emmenés par un incroyable David Campese, les Australiens parviennent à éliminer le tenant du titre à Lansdowne Road (16-6), en Irlande. Il s'agit de la seule confrontation entre les deux équipes sur le sol européen. Avant la finale prévue samedi à Twickenham.

Le contexte   

Premières de leur poule, les deux équipes ont connu des fortunes diverses en quarts de finale. Si les All-Blacks n’ont eu aucun mal à vaincre le Canada (29-13) à Lille, l’Australie est passée à deux doigts de la catastrophe à Dublin. L’élimination était toute proche quand Gordon Hamilton permit à l’Irlande de prendre l’avantage à quatre minutes de la fin du match, faisant exploser le stade Lansdowne Road qui vit des spectateurs pénétrer sur la pelouse pour embrasser le troisième-ligne irlandais (une autre époque !). Mais dans les dernières secondes, Michael Lynagh éteignait les rêves du XV du trèfle en inscrivant, en bout de ligne, l’essai de la victoire pour la bande à David Campese (19-18), auteur d'un doublé. Bref, l’Australie arrive en demies dans la peau d'un miraculé. 


Le match 

De bout en bout, il a été marqué du sceau de David Campese. Provocateur, il ignore le haka des Néo-zélandais, déambulant seul dans les 22 mètres de Lansdowne Road pour feindre l'indifférence.

Génial, il déboussole John Kirwan par sa vitesse pour inscrire, en coin, le premier essai du match (7e).

Le second, l’ailier australien en est encore le protagoniste. A la réception du coup de pied par-dessus inspiré de Lynagh, Campese fixe Graeme Bichop et John Timu pour envoyer, d’une passe en aveugle au-dessus de la tête, Tim Horan dans l’en-but. 



A lui tout seul ou presque, l’homme aux 64 essais en 101 sélections a ainsi vaincu les tenants du titre (16-6). Ne reste plus qu’à battre l’Angleterre, chez elle, pour soulever la Coupe du monde. 

  

 

en savoir plus : Match Nouvelle-Zélande Australie