VIDEO. Senatore, Watson, Matsushima : Le top 5 des plus beaux essais du weekend. 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

Essai Senatore Argentine Namibie
Par Thomas COUPPÉ|Ecrit pour TF1|2015-10-12T12:56:17.583Z, mis à jour 2015-10-13T12:56:22.442Z

La démonstration argentine, le carton anglais, la sortie avec les honneurs du Japon et de la Namibie. Découvrez en vidéo les cinq plus beaux essais du week-end.

Feu d'artifice ce week-end sur les terrains de la Coupe du monde pour les derniers matches de la phase de poules : 43 essais inscrit en sept matches. Soit une moyenne de plus de six essais par rencontre. Voici les cinq plus beaux en vidéo. 


5. Eugene Jantjies - Pour la Namibie face à l'Argentine

Un clin d'oeil pour commencer. Balayée par l'Argentine (64-19), la Namibie inscrit quand même trois essais, dont le dernier sur un ballon arraché par le deuxième-ligne Uanivi qui réussit à transmettre à Jantjies malgré deux défenseurs sur le dos. Mais c'est surtout la transformation qui est insolite. La sirène a déjà retenti, et ce n'est pas le buteur habituel qui se prépare mais le pilier Johnny Redelinghuys. Entré en cours de jeu, le pilier de 31 ans fête sa 50ème et dernière sélection avec la Namibie. Pour ses adieux au niveau international, ses coéquipiers lui offrent la transformation.

4. Tusi Pisi - Pour les Samoa face à l'Écosse

Un match spectaculaire, un début de rencontre fou, digne du rugby à 7, avec trois essais entre la 11e et la 14e minute. L'affiche entre les Samoa, déjà éliminés, et l'Écosse, qui devait gagner pour se qualifier en quarts de finale, a été très plaisante à suivre. Les Écossais s'imposent finalement (36-33) mais ce sont les joueurs du Pacifique qui ont emballé le public de Newcastle. Le plus beau des quatre essais samoans est inscrit par l'ouvreur Tusi Pisi, à la conclusion d'une belle action collective.


3. Kotaro Matsushima - Pour le Japon face aux États-Unis

Le Japon, c'est la belle surprise de cette Coupe du monde. Un exploit contre l'Afrique du Sud dès le premier match, confirmé par des succès contre les Samoa (26-5) et les États-Unis (28-18). Insuffisants toutefois pour voir les quarts. Pour la première fois dans l'histoire, une équipe à trois victoires ne se qualifie pas pour les quarts de finale. Dimanche, le premier essai contre les Américains, signé Kotaro Matsushima, est l'illustration du jeu ambitieux des Japonais.


2. Anthony Watson - Pour l'Angleterre face à l'Uruguay

Le carton contre l'Uruguay (60-3) n'effacera pas la déception des supporteurs anglais. Mais les spectateurs présents à Manchester auront vu 10 essais. Le premier est le plus beau. Sur une action partie de la ligne médiane, l'ailier Anthony Watson a bien suivi le coup de pied à suivre de Nowell.


1. Leonardo Senatore - Pour l'Argentine face à la Namibie

Le sélectionneur des Pumas Daniel Hourcade avait largement fait tourner contre la Namibie en prévision du quart de finale. Cela n'a pas eu d'impact sur le résultat. Victoire (64-19) des remplaçants argentins avec neuf essais à la clé. À la 64ème minute, le troisième-ligne Leonardo Senatore conclut une action initiée par une relance depuis les 22 mètres des Pumas.