Dans l'actualité récente

XV de France : la 100ème face à l’Angleterre fera office de test 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-08-15T12:58:26.465Z, mis à jour 2015-08-15T13:28:09.769Z

La France affronte l'Angleterre samedi soir pour son premier match de préparation pour la Coupe du Monde 2015. Philippe Saint-André a déjà fait des choix forts.

Samedi soir, pour son premier match de préparation, le XV de France va affronter l’Angleterre, hôte de la future édition de la Coupe du Monde qu'il avait sorti en quart en 2011. Pour Philippe Saint-André et ses troupes, ce crunch sera bien évidemment un test à quelques semaines du coup d’envoi de l'évènement qui aura lieu le 19 septembre à Londres, face à l’Italie.

Szarzewski sera capitaine
Philippe Saint-André a fait son choix : Dimitri Szarzewski, qui portera à 80 son nombre de sélections et prendra la place de Guilhem Guirado, sera le capitaine des Bleus face à l’Angleterre en l’absence de Thierry Dusautoir et de Pascal Papé. Ce sera la première fois pour lui, et peut-être pas la dernière si l’on s’en tient au propos de son coach en conférence de presse, "Il a l'habitude d'être capitaine avec le Racing et c'est un joueur qui se donne toujours à 150 %. Il a un état d'esprit exceptionnel, depuis le début de la préparation il a été avec pas mal d'anciens un des leaders de ce groupe.” Philippe Saint-André a également souligné la longévité du talonneur sous le maillot des Coqs.


Brice Dulin à l’aile ? Un pari
"Brice joue quinze mais a une formation de trois-quarts aile. Il y évoluait énormément à Agen. On voit au niveau international qu'il y a de plus en plus de quinze qui joue à l'aile, que ce soit Ben Smith avec la Nouvelle-Zélande ou Jonny May avec l’Angleterre” Voilà comment Phillipe Saint-André a justifié son choix de faire évoluer Brice Dulin à l’aile, alors que le jeune homme de 25 ans (19 sélections) évolue d’habitude au poste d’arrière. Il confirme, "Dans le rugby de désordre, on défend souvent à deux arrières, donc que ce soit avec Brice ou Scott (Spedding), cela peut nous donner d'énormes solutions sur du jeu de contre-attaque dans le troisième rideau”. On verra ce que cela donne face à une opposition de premier choix.

Parra - Trinh-Duc, la 21ème
Pour sa charnière, Philippe Saint-André a pris un risque mesuré en optant pour le demi d’ouverture François Trinh-Duc et le demi de mêlée Morgan Parra, qui sera l’option offensive numéro 1. Les deux se connaissent pour avoir été alignés à vingt reprises ensemble et le choix était donc tout naturel pour le sélectionneur, "Ils ont de l'expérience, à eux de guider le jeu de l'équipe de France, sans se mettre plus de pression que ça”. Pour autant, ils n’ont plus été associés depuis février 2013. Espérons que les automatismes reviennent vite. Au centre, en revanche, nous retrouverons une paire assez inexpérimentée avec Alexandre Dumoulin (deux sélections) et Rémi Lamerat (six sélections). Pour eux, ce sera l’occasion de marquer de gros points.

Le XV choisi par Philippe Saint-André contre l'Angleterre : Spedding - Guitoune, Lamerat, Dumoulin, Dulin - Trinh-Duc (o), Parra (m) - Ouedraogo, Picamoles, Nyanga - Flanquart, Maestri - Mas, Szarzewski (cap), Debaty.